Sciences

Les dauphins femelles ont des clitoris mieux placés que ceux des femmes

Temps de lecture : 2 min

Deux chercheuses ont découvert que le clitoris du dauphin était situé juste à l'entrée du vagin et donc facilement stimulé pendant la pénétration.

Le clitoris du dauphin a une structure similaire à celui des femmes. | CLIO1789 via Flickr
Le clitoris du dauphin a une structure similaire à celui des femmes. | CLIO1789 via Flickr

Pour la première fois, deux chercheuses en biologie se sont intéressées de près aux clitoris de dauphins. Dara Orbach et Patricia Brennan, de Mount Holyoke College aux États-Unis, ont découvert que la femelle dauphin avait un clitoris bien développé, avec un réseau de nerfs dense qui suggère qu'une sensation de plaisir pourrait être ressentie lorsqu'il est stimulé.

Les recherches sont encore en cours, mais les biologistes ont fait une présentation de leurs résultats préliminaires intitulée «Morphologie fonctionnelle du clitoris du dauphin». On y apprend, entre autres choses, que le clitoris du dauphin a une structure similaire à celui des femmes: il est composé de tissus érectiles avec une forte densité de vaisseaux sanguins. Mais comme l'explique Dara Orbach, il semblerait que les dauphins femelles aient un avantage sur les femmes:

«Chez les dauphins, le clitoris est placé à l'entrée de l'ouverture vaginale et en contact direct avec le pénis pendant la copulation, à la différence de la position externe du clitoris chez les humaines. Le placement du clitoris près de l'ouverture vaginale indique qu'il est potentiellement facilement stimulé pendant la copulation.»

Ressentent-elles du plaisir?

Des études ont déjà montré que les relations sexuelles jouaient un rôle social important chez les dauphins et que contrairement à d'autres espèces, ils copulaient toute l'année, même lorsque les femelles ne peuvent concevoir. Les deux biologistes précisent cependant que d'autres analyses seraient nécessaires pour pouvoir déterminer si les dauphins femelles ont du plaisir lors de leurs expériences sexuelles.

Afin d'examiner les clitoris de dauphins, Orbach et Brennan ont étudié onze femelles qui avaient été retrouvées mortes sur des plages américaines. Elles ont ensuite disséqué les clitoris et examiné des échantillons de tissus au microscope et avec des rayons X en 3D.

«Nous avons très peu d'informations sur la morphologie reproductive des femelles des espèces vertébrées, indique Orbach. Nos recherches donnent un cadre de comparaison qui permet d'explorer d'autres fonctions de la sexualité qui ne sont peut-être pas propres aux hommes et aux femmes. Nous sommes sur le point de mieux comprendre la relation entre la forme et la fonction des organes génitaux.»

Newsletters

«Il a un besoin énorme de tout contrôler»

«Il a un besoin énorme de tout contrôler»

[C'est compliqué] Cette semaine, Lucile conseille Marie, dont le conjoint aimerait pouvoir tout régenter au sein de leur couple, quitte à ne pas tenir compte de ce qu'elle désire.

Un mystère de l'Égypte antique s'épaissit encore

Un mystère de l'Égypte antique s'épaissit encore

D’où provenaient les millions d’ibis placés en offrandes dans les tombes égyptiennes?

Pourquoi la dératisation urbaine est si compliquée

Pourquoi la dératisation urbaine est si compliquée

Pour mettre en œuvre des politiques efficaces de dératisation, encore faut-il comprendre les organisations sociale et territoriale des rats vivant en milieu urbain.

Newsletters