Culture

Non, la tête de Walt Disney n'a pas été cryogénisée

Temps de lecture : 2 min

Mais l'histoire reste cependant fascinante.

Walt and the seagull | Rian Castillo via Flickr CC License by
Walt and the seagull | Rian Castillo via Flickr CC License by

Internet regorge de légendes urbaines qui persistent avec les décennies. Si certaines sont franchement terrifiantes, comme c'est le cas du récent Momo challenge, l'histoire de la cryogénisation de Walt Disney est en réalité plutôt sympathique. Selon la légende, le célèbre fondateur de l’empire aux grandes oreilles aurait été cryogénisé à son décès en décembre 1966... ou en tout cas sa tête, la seule partie de son corps qui aurait été conservée. Et c'est sous l’attraction Pirates des Caraïbes au parc Disneyland d’Anaheim en Californie que cette drôle de relique se trouverait aujourd'hui.

Parce que le personnage de Walt Disney lui-même est source de fantasmes et de théories plus ou moins fumeuses, l’auteur Marc Eliot a compilé cette légende et bien d'autres dans son livre Walt Disney, la face cachée du prince d’Hollywood, publié en 1993.

«Walt a raté sa chance»

Bob Nelson, fondateur de la California Cryogenics Society en 1966, a révélé au Los Angeles Times les coulisses de cette rumeur: «Nombreux sont ceux qui pensent qu’il l’était, et que le corps est stocké au froid dans son sous-sol. La vérité, c’est que Walt a raté sa chance. Il ne l’a jamais spécifié par écrit, et lorsqu’il est mort la famille a refusé, préférant la crémation. J’ai moi-même vu ses cendres. Elles sont à Forest Lawn. Deux semaines plus tard, nous congelions le premier homme. Si Disney avait été le premier, cela aurait fait les gros titres du monde entier et aurait donné un sérieux coup de pouce à la cryonie. Mais c’est ainsi.»

Même si l’idée du milliardaire conservé dans la glace pour être décongelé dans le futur est plaisante, il est donc peu probable que Walt Disney ait fait cryogéniser son corps ou sa tête. Des documents officiels confirment que l’homme d’affaires a subi une crémation après sa mort. Et sa propre fille Diane a effectué la délcaration suivante en 1972: «Il n’y a absolument aucune forme de vérité derrière la rumeur qui veut que mon père, Walt Disney, ait été congelé. Je doute même que mon père avait seulement entendu parler de cryogénisation».

Cette rumeur persistante continue toutefois de faire son chemin. Et la sortie du film La reine des neiges a bien réveillé l’histoire. Une nouvelle rumeur, évoquée par la très sérieuse BBC, voudrait que La Reine des neiges, dont le titre anglais Frozen signifie congelé, se nomme ainsi pour que les occurrences de recherches sur internet du film «effacent» en quelque sorte les sources qui évoquent la rumeur initiale de cryogénisation de Walt Disney. Mais Internet n’oublie rien et malgré le succès de La Reine des Neiges, dont une suite est prévue pour le 22 novembre prochain, il se trouvera toujours une personne pour se demander si Walt Disney, tout ou en partie, a été congelé ou pas.

En savoir plus:

Newsletters

Sport de haut niveau au cinéma, une reconversion très prisée (surtout par les hommes)

Sport de haut niveau au cinéma, une reconversion très prisée (surtout par les hommes)

Dans «Nadia, Butterfly», une nageuse canadienne brille par son talent d'actrice. Elle n'est pas la première sportive à accéder au grand écran, même si là encore, les hommes restent majoritaires.

«Le Baltringue», Vincent Lagaf' à vive allure sur l'autoroute du malaise

«Le Baltringue», Vincent Lagaf' à vive allure sur l'autoroute du malaise

[Épisode 2] Entre nanar et navet, ce film construit autour de l'animateur télé a de quoi donner de l'eczéma.

Nadia Boulanger, femme de l'ombre et d'influence du milieu classique parisien

Nadia Boulanger, femme de l'ombre et d'influence du milieu classique parisien

Immense connaisseuse de la musique classique du XXe siècle, «celle qui entend tout» était une pédagogue hors du temps à qui certains des plus grands compositeurs et chefs d'orchestre doivent énormément.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio