Économie / Culture

Beyoncé ne veut plus travailler avec des partenaires uniquement blancs

Temps de lecture : 2 min

La marque Reebok vient de l'apprendre à ses dépens.

Beyoncé en 2016, lors du 50ème Super Bowl |Timothy A. Clary / AFP
Beyoncé en 2016, lors du 50ème Super Bowl |Timothy A. Clary / AFP

La chanteuse Beyoncé aurait mis à fin à une négociation avec Reebok à cause du manque de diversité dans les origines de l’équipe chargée de travailler avec elle, raconte le site Refinery 29. Selon le journaliste Nick DePaula, qui s’est exprimé dans l’émission The Jump sur ESPN, elle aurait simplement demandé si l’équipe présente dans la pièce était bien censée collaborer avec elle, avant de se fendre de cette phrase: «Personne dans cette pièce ne reflète mon histoire, ma couleur de peau, d’où je viens et ce que je désire réaliser».

En novembre dernier, Beyoncé avait décidé de stopper la collaboration entre sa marque Ivy Park et les boutiques Top Shop, en raison des accusations de harcèlement sexuel et de racisme proférées contre le propriétaire Philip Green. Le richissime homme d’affaires britannique avait pourtant tout fait pour ces accusations ne deviennent pas publiques. Selon le membre du parlement britannique Peter Hain, le milliardaire aurait «dépensé des sommes substantielles pour cacher la vérité sur des actes répétés de harcèlement sexuel, de racisme et de harcèlement». Cela faisait deux ans que Top Shop commercialisait la marque Ivy Park. Depuis, Beyoncé était en discussion avec de nombreuses marques prestigieuses pour reprendre la commercialisation de sa collection, comme Jordan et Under Armour.

La vérité ou la légende

Dans le journal britannique Daily Mail, les représentants de la marque Reebok réfutent la version partagée par Nick DePaula: «la version dans laquelle Beyoncé sort d’une réunion à cause du manque de diversité chez Reebok est complètement fausse. Nos discussions avec Beyoncé et son équipe ont continué pendant des mois après ce rendez-vous. Nous sommes désolés que cette fausse information soit partagée comme une vérité». Aucune autre explication n'a cependant été apportée pour expliquer l’arrêt des négociations.

Ce jeudi, Adidas a annoncé que Beyoncé rejoignait la famille Adidas aux côté de Kanye West et sa collection Yeezy. La marque de sportswear semble avoir convaincu la chanteuse en proposant plus qu’un simple contrat de partenariat, comme elle l’a précisé dans son communiqué. Elle assure vouloir inspirer une nouvelle génération de créateurs et participer à l’enclenchement d’un changement positif dans le monde à travers le sport. On ignore encore combien la chanteuse va récupérer de ce contrat. En 2014, Kanye West avait pour sa part signé un contrat de 10 millions de dollars avec la marque.

Slate.fr

Newsletters

Les grandes entreprises ne prennent pas assez en compte la transition écologique

Les grandes entreprises ne prennent pas assez en compte la transition écologique

Un quart des entreprises cotées en Bourse ne publie aucune information concernant leurs émissions de gaz à effet de serre.

Les bons résultats économiques de Donald Trump vont-ils aider à sa réélection?

Les bons résultats économiques de Donald Trump vont-ils aider à sa réélection?

Rien n'est moins sûr.

Le projet Libra peut-il modifier l'ordre monétaire mondial?

Le projet Libra peut-il modifier l'ordre monétaire mondial?

L'arrivée du réseau social dans le jeu monétaire virtuel fait du bruit. Tandis que des démocrates américains demandent à Facebook de ralentir la mise en route du projet, d'autres s'impatientent.

Newsletters