Politique

Grand débat national, grande déception?

Temps de lecture : 2 min

Un goût amer de «tout ça pour ça».

Emmanuel Macron semble avoir pris goût au grand débat national tel qu'il l'avait organisé, comme en témoigne encore son passage en Corse ce jeudi, dernière étape de son tour de France entamé mi-janvier. Mais encore faut-il savoir conclure.

Le président de la République redoute-t-il le temps de latence, le vide entre la fin de ce grand débat et les annonces de sa restitution?

La question est posée à Carole Barjon, journaliste à l'Obs, Bruno Cautrès, chercheur au CNRS au Cevipof, et Virginie Le Guay, cheffe-adjointe du service politique de Paris Match, dans «Politique», l'émission de Roselyne Febvre et de Jean-Marie Colombani sur France 24, en partenariat avec Slate.

Retrouvez «Politique» tous les jeudis à 16h10 sur France 24 et les vendredis après-midi sur Slate.fr.

Slate.fr

Newsletters

Les Verts sont-ils le nouvel espoir progressiste?

Les Verts sont-ils le nouvel espoir progressiste?

Les écologistes pourraient-ils constituer bientôt l’alternative à la social-démocratie et à la gauche post-communiste?

Les machines de vote électronique ne sont toujours pas fiables, mais les maths peuvent arranger ça

Les machines de vote électronique ne sont toujours pas fiables, mais les maths peuvent arranger ça

900 millions d'Indiennes et d'Indiens ont un mois pour voter aux élections législatives, le tout sur des machines qui n'inspirent pas toujours confiance.

Incendie de Notre-Dame: le temps de l'union nationale?

Incendie de Notre-Dame: le temps de l'union nationale?

Emmanuel Macron est-il parvenu à fédérer derrière son discours de mardi?

Newsletters