Monde

Un sénateur américain critique la gauche à l'aide d'une peinture de Reagan sur un dinosaure

Temps de lecture : 2 min

Pour attaquer un projet environnemental, Mike Lee a utilisé des images de Ronald Reagan, d'Aquaman et de Luke Skywalker.

Le sénateur républicain de l'Utah Mike Lee avec un tableau de Ronald Reagan | Capture écran via C-SPAN
Le sénateur républicain de l'Utah Mike Lee avec un tableau de Ronald Reagan | Capture écran via C-SPAN

Sur Twitter, beaucoup ont cru à des montages Photoshop. Ce n'était pas le cas. Le 26 mars 2019, le Républicain de l'Utah Mike Lee a bien prononcé un discours de quatorze minutes au Sénat pour critiquer le Green New Deal, un plan d'investissement dans les énergies renouvelables, en illustrant ses propos avec des images de Ronald Reagan sur un vélociraptor, de Luke Skywalker et d'Aquaman.

«Ceci n'est pas photoshoppé.»

La logique du sénateur est assez difficile à suivre, mais son objectif principal était de tourner en ridicule le Green New Deal, le projet défendu par la jeune Démocrate Alexandria Ocasio-Cortez, en utilisant l'humour.

Mike Lee a commencé par s'adresser à ses collègues du Sénat en ces termes: «Je prends aujourd'hui la parole pour examiner le Green New Deal avec le niveau de sérieux qu'il mérite.

Il a ensuite décrit le tableau qu'il a apporté: «C'est une image de l'ancien président Ronald Reagan en train de tirer à la mitraillette sur le dos d'un dinosaure.» Le sénateur a expliqué que cette peinture est une représentation fausse et ridicule de la façon dont les États-Unis ont lutté contre le communisme soviétique au XXe siècle, et que de même, le Green New Deal, dont l'objectif est d'atteindre 100% d'énergie renouvelable en 2030, est un projet «ridicule» pour lutter contre le réchauffement climatique au XXIe siècle.

Voyages à dos de tauntaun

Après cette introduction, Mike Lee est passé à sa deuxième illustration: une photo de Luke Skywalker sur un Tauntaun. Il partait de l'idée que le Green New Deal va interdire les trajets aériens, une fausse rumeur diffusée par plusieurs personnalités républicaines.

«Dans un futur sans voyages par avion, comment les gens pourront-ils se déplacer dans de vastes régions comme l'Alaska pendant l'hiver?, s'est-il inquiété. Je vais vous le dire. Par tauntaun, monsieur le président –une formidable espèce de repto-mammifères native de la planète Hoth.» Et pour une île comme Hawaï, Mike Lee a proposé l'hippocampe géant du super-héros Aquaman pour remplacer les avions.

En somme, le sénateur s'est lancé dans un délire censé être drôle, qui n'avait rien à voir avec un véritable débat sur le contenu du Green New Deal.

Et pour le bouquet final, il a proposé une étonnante solution au réchauffement climatique: faire des enfants. «La solution au réchauffement climatique n'est pas cette résolution qui manque de sérieux, mais la mission très sérieuse de la reproduction humaine –la solution à tant de nos problèmes, partout et à tout moment, est de tomber amoureux, de se marier et d'avoir des enfants», a-t-il conclu.

Newsletters

En Arabie saoudite, les restaurants ne sont plus obligés d'avoir une entrée séparée entre les hommes et les femmes

En Arabie saoudite, les restaurants ne sont plus obligés d'avoir une entrée séparée entre les hommes et les femmes

Une réforme, parmi d'autres, qui masque une répression accrue du pouvoir saoudien.

Au Royaume-Uni, près de 800 bibliothèques ont fermé en dix ans

Au Royaume-Uni, près de 800 bibliothèques ont fermé en dix ans

La politique d'austérité mise en place depuis Gordon Brown a eu un fort impact sur l'accès aux livres.

Hébron, la ville qui explique le conflit israélo-palestinien

Hébron, la ville qui explique le conflit israélo-palestinien

En Cisjordanie, c'est la seule ville palestinienne à être colonisée «de l’intérieur». Ici, la ségrégation est bien visible et la vie est rythmée par les tensions, violences et humiliations.

Newsletters