Sports

Le curling nécessite-t-il des qualités athlétiques?

Christopher Beam, mis à jour le 18.02.2010 à 12 h 26

Et autres questions que vous vous posez sur les Jeux olympiques d'hiver.

Les Jeux olympiques d'hiver de Vancouver ont débuté vendredi 12 février à Vancouver, en Colombie Britannique. Comme d'habitude, l'explication se pose des questions.

Après la mort du lugeur géorgien Nodar Kumaritashvili pendant une descente d'entraînement, les organisateurs ont changé le point de départ des hommes sur la piste pour qu'ils commencent un peu plus bas, à la ligne de départ des femmes. Pourquoi les femmes commencent-elles plus bas que les hommes?

C'est une question de force. La luge demande une force considérable dans le haut du corps pour s'élancer au départ et pour manœuvrer la luge à grande vitesse. (La vitesse sur cette piste peut atteindre plus de 150 km/h en descente d'entraînement.) En se basant sur la supposition que les femmes sont moins capables de manier la luge lancée à pleine vitesse en toute sécurité, elles commencent environ 200 mètres plus bas sur la piste, et vont donc un peu moins vite. La tradition (certains diront le sexisme) joue également un rôle. De la même manière que le hockey féminin ne permet pas les mêmes contacts que chez les hommes, la différence entre la luge féminine et masculine tient en partie à des inquiétudes disproportionnées quand à la sécurité des femmes.

Les commentateurs ont affirmé que la piste de luge de Whistler est particulièrement rapide. Pourquoi?

Elle est plus verticale. Tandis que la dénivelée habituelle d'une piste de luge est d'environ 100 à 120 mètres sur 1,6 kilomètre, celle-ci est de 152 mètres. C'est pourquoi les vitesses à l'entraînement atteignent les 150 km/h, contre 130 km/h habituellement. Le nombre de virages est également un facteur dans la vitesse d'une piste. Un grand nombre de virages ou des virages plus serrés ralentit les glisseurs, alors qu'ils gagnent de la vitesse sur les sections droites. Les conditions météo jouent également un rôle: plus la température est basse, mieux les luges glissent sur la glace.

Les sauts de patinage artistique se ressemblent tous. Quelle est la différence entre un salchow, un saut de boucle piqué et un lutz?

Le décollage. Il y a deux grands types de saut: les sauts de carre et les sauts piqués. Un patineur artistique s'envole pour un saut de carre en étant sur un seul patin, habituellement le gauche, et en donnant l'impulsion avec ce même patin. Pour effectuer un saut piqué, il plante sa «dent de pointe», habituellement sa droite, et l'utilise pour se propulser.

L'entrée du saut a aussi son importance, selon qu'on arrive de face ou de dos, sur le pied gauche ou droit, sur la carre intérieur ou extérieur. Pour effectuer un salchow par exemple, il faut décoller à reculons en utilisant la carre arrière intérieur de la lame, gauche si on le saut est dans le sens inverse des aiguilles d'une montre, et droit pour l'autre sens. Pour un lutz, il faut arriver à reculons, planter une pointe et décoller avec la carre extérieure de l'autre lame. Pour un axel, il faut arriver en patinant vers l'avant et effectuer une demi-rotation supplémentaire avant la réception. Le saut le plus facile est le salchow, baptisé du nom de son inventeur suédois, Ulrich Salchow, suivi du saut de boucle piqué, du saut de boucle, du saut de flip, du lutz et enfin de l'axel, le saut le plus difficile.

Le curling nécessite-t-il des qualités athlétiques?

Oui, l'équilibre. Pour commencer, un membre de l'équipe lance la pierre, c'est à dire fait glisser l'objet de 19,96 kg sur la glace jusqu'à la «maison», un cercle situé à une quarantaine de mètres à l'opposé du terrain, tout en glissant vers l'avant dans une position quasi-accroupie. Ce lancer nécessite une précision extrême, et il est important de rester bien droit sans osciller. (Pour un aperçu, cliquez ici.)

Les muscles, aussi bien du haut que du bas du corps, sont également importants, que ce soit pour le lancer ou pour le balayage. À chaque tir, deux joueurs frottent la glace devant la pierre pour modifier sa trajectoire, son effet ou sa vitesse, pour que celle-ci s'arrête dans la «maison». Un balayage vigoureux nécessite une certaine endurance, les matches durant en général trois heures.

La dextérité mentale est tout aussi importante que les capacités physiques. Le curling a été comparé aux échecs, les coéquipiers devant anticiper les prochains coups de leurs adversaires.

Quel est ce bouquet étrange distribué aux olympiens?

Une combinaison de chrysanthèmes, d'hypericum et de feuilles d'aspidistra. Le plan original du panel de conception était de présenter des bouquets composés uniquement de plantes originaires de Colombie Britanniques. Mais ils ont rejeté des propositions composées de salal, de buis, d'hydrangeas, de tulipes, d'iris ou encore de dianthus. Ils ont également opposé mis leur veto aus saules parce qu'un bouquet volant aurait pu blesser quelqu'un à l'œil. Après avoir examiné 23 bouquets aux combinaisons de couleur différentes, le panel de création a décidé qu'un bouquet entièrement vert allait bien avec un nœud bleu. Un fleuriste local est chargé de créer un total de 1.800 bouquets.

Christopher Beam

Traduit par Grégoire Fleurot

Vous vous posez une question sur l'actualité? Envoyez un mail à explication @ slate.fr

Image de une: Kevin Martin, capitaine de l'équipe anadienne de curling, REUTERS/Dan Reidlhuber

SI VOUS AVEZ AIMÉ CET ARTICLE, VOUS APPRÉCIEREZ PEUT-ÊTRE: Les Espagnols ne savent pas skier; Notre blog Nos yeux dans les JeuxLes séries n'aiment pas le skiDes Jeux qui n'en valent pas la chandellele diaporama Magnum sur les Jeux d'hiver et notre Grand Format Ouvrez grand les Jeux

Christopher  Beam
Christopher Beam (57 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte