Culture

M. Streep: l'ère du succès des femmes mûres

Temps de lecture : 2 min

«C'est incroyable—j'ai 60 ans, et je joue le rôle principal dans des comédies romantiques!» s'émerveille Meryl Streep. «Bette Davis doit se retourner dans sa tombe. Elle avait 42 ans quand elle a joué dans All About Eve, et 54 pour Qu'est-il arrivé à Baby Jane?»

Le magazine américain Vanity Fair brosse un portrait de l'actrice, célèbre pour des films aussi différents que Voyage au bout de l'Enfer ou Out of Africa, et nominée aux prochains oscars dont la cérémonie se tiendra le 7 mars à Los Angeles.

L'industrie cinématographique a longtemps pensé que la recette du succès résidait dans les films destinés aux hommes jeunes, dans lesquels jouent des femmes jeunes. Les succès des derniers films de Meryl Streep, qu'il s'agisse de Julie & Julia, ou de Pas si simple (avec Alec Baldwin) suscite une bonne dose de consternation. «Le problème n'est pas simplement que les studios oublient que les films pour, ou sur les femmes ont une audience, c'est aussi qu'ils ne savent sincèrement pas comment les vendre commercialement», souligne Nora Ephron, réalisatrice de Julie & Julia.

Meryl Streep a eu un rôle salutaire pour les femmes mûres au cinéma. «Elle a brisé un plafond de verre» s'enthousiasme le réalisateur Mike Nichols.

[Lire l'article complet sur Vanity Fair]

Voir le portfolio

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr

Image de Une: Mery Streep par Alan Light sur Flickr.


Newsletters

De Gagarine à Wendy, cette semaine, le cinéma se montre dans toute sa diversité

De Gagarine à Wendy, cette semaine, le cinéma se montre dans toute sa diversité

Elles sont signées Fanny Liatard et Jérémy Trouilh, Philippe Béziat, Olivier Peyon, Benh Zeitlin. Vous ne les connaissez pas? Raison de plus pour découvrir quatre nouveautés aux saveurs très diverses.

«Grosse bouse», «verrue»... L'architecture de la Samaritaine sous le feu des critiques depuis 1907

«Grosse bouse», «verrue»... L'architecture de la Samaritaine sous le feu des critiques depuis 1907

Le grand magasin, fermé en 2005, dévoile sa rénovation. Seize ans de polémiques, de hauts cris et de rebondissements, mais l'illustre vieille dame en a vu d'autres.

Il n'y a que trois moyens de rater son grand oral du bac. Sinon, voici comment le réussir

Il n'y a que trois moyens de rater son grand oral du bac. Sinon, voici comment le réussir

On peut avoir les raisonnements les plus judicieux, la plume la plus habile, mais, si on ne maîtrise pas le jeu, personne n'aura réellement envie de vous écouter.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio