Économie

Le «scandale» Total

Temps de lecture : 2 min

Le groupe pétrolier français a annoncé la suppression de 555 postes dans le cadre d'une réorganisation de son activité de raffinage

Lors de l'annonce de ses résultats le 12 février dernier, Total avait fait part de marges de raffinage élevées en Europe, et assuré qu'il ne fermerait pas de raffinerie en 2009.

Le secrétaire d'Etat à l'emploi Laurent Wauquiez a qualifié cette réorganisation de scandaleuse. Selon lui, le groupe pétrolier devrait avoir un comportement exemplaire, surtout après ses profits records de 13,9 milliards d'euros en 2008.

Vous souhaitez proposer un autre lien que vous jugez plus pertinent ou complémentaire? Envoyez-le à infos @ slate.fr

(Photo: Christophe de Margerie, PDG de Total, annonce les résultats de son entreprise pour 2008, REUTERS/Gonzalo Fuentes)

En savoir plus:

Newsletters

Le climat est désormais au cœur de la réflexion économique

Le climat est désormais au cœur de la réflexion économique

Que les économistes s'intéressent à la question du changement climatique, ce n'est pas une nouveauté. Ce qui est nouveau, c'est la place centrale accordée à ce thème dans des enceintes où l'on ne parlait que de PIB, d'emploi, de compétitivité.

Que faire si vous détestez votre boulot?

Que faire si vous détestez votre boulot?

La démission n'est pas la seule option.

Ce que va changer le programme économique de Joe Biden par rapport à celui de Trump

Ce que va changer le programme économique de Joe Biden par rapport à celui de Trump

Grâce au contrôle du Parti démocrate sur le Sénat, le nouveau président des États-Unis devrait être en capacité d'appliquer un programme ambitieux qui conjugue relance verte de l'industrie et protection des travailleurs.

Newsletters