Économie

Le «scandale» Total

Temps de lecture : 2 min

Le groupe pétrolier français a annoncé la suppression de 555 postes dans le cadre d'une réorganisation de son activité de raffinage

Lors de l'annonce de ses résultats le 12 février dernier, Total avait fait part de marges de raffinage élevées en Europe, et assuré qu'il ne fermerait pas de raffinerie en 2009.

Le secrétaire d'Etat à l'emploi Laurent Wauquiez a qualifié cette réorganisation de scandaleuse. Selon lui, le groupe pétrolier devrait avoir un comportement exemplaire, surtout après ses profits records de 13,9 milliards d'euros en 2008.

Vous souhaitez proposer un autre lien que vous jugez plus pertinent ou complémentaire? Envoyez-le à infos @ slate.fr

(Photo: Christophe de Margerie, PDG de Total, annonce les résultats de son entreprise pour 2008, REUTERS/Gonzalo Fuentes)

En savoir plus:

Newsletters

Joe Biden dans la ligne économique de Franklin Roosevelt

Joe Biden dans la ligne économique de Franklin Roosevelt

À court terme, l'économie américaine va bénéficier d'un formidable accélérateur de croissance. À moyen terme, le diagnostic est plus difficile à établir.

Estimer la dette Covid, oui, la cantonner, non

Estimer la dette Covid, oui, la cantonner, non

Le ministre de l'Économie Bruno Le Maire prévoit de transférer la dette publique imputable à la crise sanitaire dans une structure ad hoc disposant de ressources spécifiques pour la rembourser.

La difficile quête du job d'été étudiant en 2021

La difficile quête du job d'été étudiant en 2021

La période actuelle est traditionnellement celle d'envoi des CV, dans le but de décrocher un petit boulot pour les grandes vacances. Mais comme l'année dernière, cette recherche s'avère ardue.

Podcasts Grands Formats Séries
Newsletters