Économie

Le «scandale» Total

Temps de lecture : 2 min

Le groupe pétrolier français a annoncé la suppression de 555 postes dans le cadre d'une réorganisation de son activité de raffinage

Lors de l'annonce de ses résultats le 12 février dernier, Total avait fait part de marges de raffinage élevées en Europe, et assuré qu'il ne fermerait pas de raffinerie en 2009.

Le secrétaire d'Etat à l'emploi Laurent Wauquiez a qualifié cette réorganisation de scandaleuse. Selon lui, le groupe pétrolier devrait avoir un comportement exemplaire, surtout après ses profits records de 13,9 milliards d'euros en 2008.

Vous souhaitez proposer un autre lien que vous jugez plus pertinent ou complémentaire? Envoyez-le à infos @ slate.fr

Inscrivez-vous à la newsletter de SlateInscrivez-vous à la newsletter de Slate

(Photo: Christophe de Margerie, PDG de Total, annonce les résultats de son entreprise pour 2008, REUTERS/Gonzalo Fuentes)

En savoir plus:

Newsletters

L'avenir des entreprises françaises en Algérie s'assombrit

L'avenir des entreprises françaises en Algérie s'assombrit

Le climat des affaires n'est pas au beau fixe pour la France sur le sol algérien. Mais cette tendance remonte à bien avant l'aggravation des tensions entre Paris et Alger, début octobre 2021.

Les trois freins à la créativité en entreprise

Les trois freins à la créativité en entreprise

Les dirigeants citent souvent l'innovation comme un moteur essentiel. Pourtant, les organisations mises en place ne la facilitent que rarement.

Moins chère la vie ou comment un automate permet de faire des économies chez soi

Moins chère la vie ou comment un automate permet de faire des économies chez soi

Vous êtes contre le gaspillage d’énergie et d’argent? Bienvenue dans le monde de la maison intelligente, qui sait s’adapter à votre environnement grâce aux automates programmables, utilisés comme système de contrôle domotique.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio