Monde

Merkel s'éloigne des libéraux et drague les Verts

Temps de lecture : 2 min

Après trois mois de dissensions internes, la coalition de centre-droite d'Angela Merkel est plus fragile que jamais. Face à ces difficultés, la chancelière serait en train de tenter de séduire les Verts en vue d'une possible alliance pour les élections de mai prochain en Rhénanie-du-Nord-Westphalie.

La semaine dernière, Merkel remontait publiquement les bretelles du ministre des Affaires étrangères, également chef du parti libéral-démocrate FPD (parti pro-business qui fait partie de la coalition), pour son attaque contre les trop grosses dépenses de l'Etat-providence. Plusieurs membres de la CDU (parti de Merkel) s'en sont également pris à Guido Westerwelle. «Les 100 premiers jours sont passés et les partenaires on eu le temps d'apprendre à s'écouter, écrit le site Spiegel International. Ils ont échoué»

Alors que la CDU est devenue plus verte et s'est rapprochée du centre depuis les élections de 2005, le FPD a passé les trois dernières années en hibernation, selon le site allemand, et reste ce qu'il a toujours été: le parti des entreprises.

Selon les sondages, le gouvernement régional de la coalition CDU-FPD pourrait perdre sa majorité en Rhénanie-du-Nord-Westphalie, ce qui pourrait pousser Merkel, encouragée par les jeunes conservateurs qui l'entourent, à tester sur cette région une alliance CDU-Verts, en vue d'une possible alliance nationale. Mais une telle alliance reste un sujet sensible au sein des Verts allemands, dont la plupart des électeurs préfèrent encore les socialistes du SPD.

[Lire l'article complet sur spiegel.de]

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr

Image de Une: Angela Merkel lors de son dernier meeting de campagne à Berlin Fabrizio Bensch / Reuters

Newsletters

Las des moqueries, le village autrichien Fucking va changer de nom

Las des moqueries, le village autrichien Fucking va changer de nom

Panneaux volés, ébats sexuels devant les pancartes de la ville... les autorités locales en ont marre.

Comment les États-Unis de Biden vont-ils se comporter avec le reste du monde?

Comment les États-Unis de Biden vont-ils se comporter avec le reste du monde?

C'est fait, ou presque. On connaît enfin le nom du prochain secrétaire d'État des États-Unis. Ce sera Antony Blinken, un francophone fan de rock. C'est l'une des premières nominations annoncées par Joe Biden et beaucoup semblent s'en satisfaire. L...

«Biden ne fera rien pour nous»: de Hong Kong à Taïwan, ces fans de Trump déçus

«Biden ne fera rien pour nous»: de Hong Kong à Taïwan, ces fans de Trump déçus

Tout au long de son mandat, Donald Trump a amassé un bon nombre de supporters en Asie de l'Est, qui ne sont pas prêts à le laisser partir.

Newsletters