Sciences

Le plan complètement fou pour refroidir la planète

Temps de lecture : 2 min

Selon des scientifiques, répandre du carbonate de calcium par avion pourrait réduire de moitié l'augmentation de la température mondiale.

La géo-ingénierie consiste à relâcher dans l'atmosphère des solutions chimiques qui refroidissent la température terrestre. | Andrew Palmer via Unsplash
La géo-ingénierie consiste à relâcher dans l'atmosphère des solutions chimiques qui refroidissent la température terrestre. | Andrew Palmer via Unsplash

Alors que des millions de personnes manifestent à travers le monde pour dénoncer l'inaction des gouvernements face au réchauffement climatique, des chercheurs et chercheuses en géo-ingénierie de l'université Harvard pensent tenir une solution pour endiguer le phénomène. Leur idée: charger des avions de répandre dans l'atmosphère des solutions chimiques capables de réduire la température globale, à l'image du dioxyde de soufre dont les particules réfléchissent les rayons du soleil et les renvoient vers l'espace. Après avoir travaillé sur ordinateur, par simulation, l'équipe d'Harvard pourrait être la première à tenter l'expérience en conditions réelles.

Au dioxyde de soufre, très efficace mais potentiellement néfaste pour notre santé, les scientifiques pourraient préférer le carbonate de calcium. Toujours en attente d'autorisation officielle, ils projettent de relâcher un ballon rempli de cet ingrédient –déjà présent dans nos dentifrices– dans la stratosphère pour en observer l'impact sur la température atmosphérique. D'après les scientifiques, la géo-ingénierie menée à une échelle internationale pourrait permettre de diviser par deux l'augmentation de la température mondiale. Ce qui aurait pour conséquence de réduire les inondations, les sécheresses, les ouragans, la fonte des glace ou encore la montée des eaux. Seule 0,5% de la surface du globe pourrait être exposée à une augmentation des phénomènes liés au réchauffement climatique.

Une technique peu coûteuse mais risquée

Un chiffre bien loin des prédictions alarmistes avancées par de précédentes études. Car comme le relève Adele Peters pour Fast Company, ce procédé ne date pas d'hier. Il reprend le même processus que lors d'une éruption volcanique. Ainsi, le réveil du Mont Pinatubo, aux Philippines, en 1991 réduisit de 0,5°C la température mondiale pendant plus d'un an. Selon les estimations, le coup de la géo-ingénierie s'élèverait à moins de dix milliards de dollars (près de neuf milliards d'euros) par an. Une bouchée de pain comparée aux 500 milliards de dollars (environ 440 milliards d'euros) annuels que coûterait le réchauffement climatique selon des scientifiques américains.

Mais cette technique est loin d'être miraculeuse. Elizabeth Burns, directrice du programme de recherche en géo-ingénierie d'Harvard met en garde: «La géo-ingénierie ne peut pas se substituer à la réduction des émissions, car cela ne s'attaque pas aux racines du changement climatique». Précisant qu'il ne s'agit que d'un coup de pouce pour tenir les enjeux écologiques adoptés notamment lors de la COP21, à savoir limiter le réchauffement à deux degrés d'ici 2100, Elizabeth Burns déclare éspérer ne pas avoir à recourir à cette technique qui modifie le climat de la planète. «C'est une technologie très effrayante, assez terrifiante, avoue-t-elle. Mais un monde impacté par de sévères bouleversements climatiques peut aussi être terrifiant, donc nous étudions cette technique pour pouvoir en évaluer au mieux les risques et les bénéfices.»

Slate.fr

Newsletters

Coucher avec sa tante, comme Jon Snow avec Daenerys, est-ce vraiment un problème?

Coucher avec sa tante, comme Jon Snow avec Daenerys, est-ce vraiment un problème?

C'est plus embêtant qu'entre cousins, mais ce n'est pas la catastrophe.

Vous avez peur des araignées? Regardez «Spider-Man»

Vous avez peur des araignées? Regardez «Spider-Man»

Une étude menée sur près de 400 personnes a permis de découvrir que certains films Marvel pourraient réduire des phobies.

Comme le nez, la langue peut sentir des odeurs

Comme le nez, la langue peut sentir des odeurs

En plus de capteurs gustatifs, la langue serait équipée de récepteurs olfactifs capables de détecter et catégoriser les arômes.

Newsletters