Monde

Indonésie: au moins 50 morts dans des inondations en Papouasie

Temps de lecture : 2 min

Pendant la saison des pluies, de lourdes inondations ont frappé la province de Papouasie. Le bilan provisoire est de 50 morts et 59 blessés.

Un avion endommagé par les inondations du 16 mars 2019, à Sentani, Indonésie [ Indonesia's Badan Nasional Penanggulangan Bencana / AFP
Un avion endommagé par les inondations du 16 mars 2019, à Sentani, Indonésie [ Indonesia's Badan Nasional Penanggulangan Bencana / AFP

Au moins cinquante personnes ont trouvé la mort dans les inondations qui ont touché la province indonésienne de Papouasie ce samedi. Les inondations ont été déclenchées par des pluies torrentielles, déclenchant des glissements de terrains à Sentani, à une vingtaine de kilomètres de la capitale de la province, Jayapura.

Le bilan, annoncé ce matin par l’agence de gestion des catastrophes pourrait s’alourdir, et compte également pour l’heure cinquante-neuf blessés, et des dizaines de maisons endommagées.

«Le nombre de victimes et l’incidence de la catastrophe vont probablement augmenter puisque les équipes de secours s’efforcent encore d’accéder à d’autres zones touchées», a indiqué à l’AFP le porte-parole de l’agence, Sutopo Purwo Nugroho.

Évacuations en cours

Les eaux se sont retirées, mais les autorités tâchent toujours d’évacuer des gens : «les équipes de secours procèdent à des évacuations mais elles n'ont pas atteint toutes les zones touchées à cause d'arbres tombés, de roches et de boue», a détaillé Nugroho.

Les inondations sont récurrentes en Indonésie, où la saison des pluies s’étend d’octobre à avril. En janvier déjà, des inondations et des glissements de terrain avaient coûté la mort à soixante-dix personnes dans l’île de Célèbes, et un peu plus tôt ce mois-ci, des centaines de personnes avaient dû quitter la province ouest de Java à cause d’importantes inondations.

La province indonésienne de Papouasie partage sa frontière avec la Papouasie-Nouvelle-Guinée. Il s’agit de l’une des régions les plus pauvres d’Indonésie.

Newsletters

En Nouvelle-Zélande, on peut être enterré dans un cercueil donut

En Nouvelle-Zélande, on peut être enterré dans un cercueil donut

Selon le modèle, le prix d'un cercueil personnalisé varie entre 1.800 et 4.500 euros. 

Kidnappé puis incinéré vivant, un homme trisomique est utilisé pour remplacer le corps d'un défunt en Chine

Kidnappé puis incinéré vivant, un homme trisomique est utilisé pour remplacer le corps d'un défunt en Chine

La famille qui a commandité l'enlèvement cherchait à remplacer le corps d'un de ses proches décédé, afin que ce dernier soit enterré. Un rite funéraire interdit dans leur région.

Disney supprime les références au genre de son code vestimentaire

Disney supprime les références au genre de son code vestimentaire

Le groupe adopte une politique vestimentaire plus inclusive pour le personnel des parcs américains.

Podcasts Grands Formats Séries
Newsletters