Politique

La sortie du grand débat national, un casse-tête pour le gouvernement?

Temps de lecture : 2 min

Il prend fin de vendredi.

Le grand débat national, lancé le 15 janvier par Emmanuel Macron pour juguler le mouvement de protestation des «gilets jaunes», prend officiellement fin ce vendredi.

L'exercice est-il parvenu à calmer les esprits? Le fossé entre le chef de l'État et une partie de la population française s'est-il réduit? Comment les propositions des citoyennes et citoyens seront-elles restituées et prises en compte?

Carole Barjon, journaliste à l'Obs, Alexandre Malafaye, président du think tank Synopia, et Virginie Le Guay, cheffe-adjointe du service politique de Paris Match, en discutent dans «Politique», l'émission de Roselyne Febvre et de Jean-Marie Colombani sur France 24, en partenariat avec Slate.

Retrouvez «Politique» tous les jeudis à 16h10 sur France 24 et les vendredis après-midi sur Slate.fr.

Slate.fr

Newsletters

«Gilets jaunes»: l'exécutif s'est fait avoir une fois, il ne tolérera pas une deuxième

«Gilets jaunes»: l'exécutif s'est fait avoir une fois, il ne tolérera pas une deuxième

Après le fiasco du maintien de l’ordre sur les Champs-Élysées le 16 mars 2019, le Premier ministre prend des mesures qui marquent un tournant dans l'appréhension de la violence par le gouvernement.

Pour Sébastien Chenu, le gouvernement est «incapable de protéger les Français»

Pour Sébastien Chenu, le gouvernement est «incapable de protéger les Français»

Le député du Rassemblement national s'est déclaré opposé à la loi anti-casseurs et réclame plus de moyens pour les forces de l'ordre.

Les casseurs, combien de divisions?

Les casseurs, combien de divisions?

La somme des activistes issus de l'ultra-gauche et de l'ultra-droite ne suffit pas à expliquer le nombre de personnes violentes dans les manifestations des «gilets jaunes».

Newsletters