Santé / Économie

Se lever la nuit pour faire pipi coûterait des milliards d'euros

Temps de lecture : 2 min

Sans compter le prix du papier toilette.

Troisième fois que vous vous levez cette nuit. | Michael Jasmund via Unsplash
Troisième fois que vous vous levez cette nuit. | Michael Jasmund via Unsplash

La nycturie désigne un besoin pressant d'uriner pendant la nuit. Elle se développe principalement aux alentours de 60 ans, mais peut surgir plus tôt, et affecte majoritairement les hommes. Elle résulte de plusieurs mécanismes physiopathologiques, comme la production excessive d’urine, le bouleversement de facteurs hormonaux mais elle est aussi liée aux habitudes de vie. Or à chaque saut nocturne du lit, on ajoute une goutte dans un océan de dépenses mondiales.

Une nouvelle étude de l'institut de recherches RAND Europe estime que la nycturie coûterait 44,4 milliards de dollars (environ 39,2 milliards d'euros) à l’économie américaine. Pour parvenir à ce résultat, l'équipe de recherche a produit un modèle macroéconomique simulant une situation dans un pays donné où la nycturie ne sévirait pas. Elle a tenu compte des économies qui pourraient être réalisées en soins de santé ou grâce à la diminution de l'absentéisme au travail lié à cette pathologie.

Des travaux semblables ont évalué les pertes économiques dues à la nycturie à 13,7 milliards de dollars (12,1 milliards d'euros) au Japon, 8,4 en Allemagne (7,4 milliards d'euros), 5,9 (5,2 en euros) au Royaume-Uni et environ 3 milliards de dollars (2,6 milliards d'euros) en Espagne et en Australie.

Ces enquêtes ont montré que cette pathologie engendrait une baisse de 2% la satisfaction de vie des personnes atteintes, et que leur engagement au travail était inférieur de 1,3% comparé aux individus en bonne santé.

Newsletters

Adieu open space, bienvenue «clean desk»

Adieu open space, bienvenue «clean desk»

Ces dernières années, la recherche d'économies a conduit à une plus grande flexibilité des postes de travail. La crise sanitaire pourrait bien installer cette politique dans la durée.

Terrasse

Terrasse

La nature est un anti-dépresseur (et elle dégonfle l'ego)

La nature est un anti-dépresseur (et elle dégonfle l'ego)

Pour être en forme, un bol d'air frais régulier est fortement conseillé.

Newsletters