Tech & internet / Culture

Pour combattre les haters de Brie Larson, YouTube modifie son algorithme

Temps de lecture : 2 min

Avant même la sortie de «Captain Marvel», les raids haineux contre l'actrice et le film se sont multipliés.

Assemblage de captures d'écran Youtube
Assemblage de captures d'écran Youtube

Récemment, si vous tapiez le nom de Brie Larson dans le moteur de recherche de YouTube, les premiers résultats se suivaient et se ressemblaient: des appels à boycotter le film Captain Marvel, qui vient de sortir, et des critiques enragées, notamment liées à la présence de l'actrice dans le fameux Marvel Cinematic Universe. Ses propos sur la nécessité pour la critique cinéma d'être plus représentative, et sur le fait que tous les films ne sont pas destinés à plaire aux hommes blancs, ont particulièrement déplu à une partie du public et des observateurs (principalement des hommes blancs, en l'occurrence).

«À chaque fois que Brie Larson cligne des yeux, Comicsgate sort cinquante vidéos qui expliquent à quel point elle déteste les hommes blancs», écrit Kate Gardner pour The Mary Sue. Comicsgate, c'est cette organisation qui s'oppose à la diversité croissante des films inspirés de comics, estimant que cet univers doit rester l'apanage des super-héros masculins, blancs, hétéros. Et bien que ce soit complètement aberrant, ce discours rétrograde a fait des émules. Les vidéos contre Brie Larson et Captain Marvel se sont multipliées, trustant les premières places sur les moteurs de recherche.

Cette semaine, YouTube a réagi contre ces attaques groupées, souvent aussi misogynes que racistes. Déjà expérimentée en d'autres occasions, la parade s'est avérée assez simple: il a suffi d'étiqueter la requête «Brie Larson» comme une information, et non plus comme une simple recherche. Dans ce cas, ce sont les vidéos des grands médias officiels qui apparaissent en premier. ABC, CBS, CNN ou encore Entertainement Tonight ont ainsi pu revenir en haut des pages de recherche, reléguant les vidéos réactionnaires (pour être poli) bien plus bas.

Cette méthode avait déjà utilisée en octobre 2017, lorsque des utilisateurs et utilisatrices avaient signalé à Youube que des vidéos conspirationnistes trustaient les premières places des résultats lorsqu'on recherchait des vidéos sur la fusillade de Las Vegas.

Tomates pourries

Fin février, le site de référence Rotten Tomatoes, qui regroupe toutes les critiques publiées sur un même film et permet aussi au public de laisser son avis dans les commentaires, avait dû prendre des dispositions autour de Captain Marvel. Avant même la sortie du film d'Anna Boden et Ryan Fleck, le site avait été bombardé de très nombreuses critiques négatives, lesquelles évoquaient le pseudo racisme anti-blancs de Brie Larson, et leur détestation de «ces conneries hollywoodiennes sur les femmes fortes».

Les responsables du site avaient tout simplement décidé de fermer la partie commentaires. Sur Rotten Tomatoes, le film est crédité d'un score de 79%, ce qui en fait l'un des longs-métrages les plus appréciés du moment.

Slate.fr

Newsletters

Sur YouTube, la nouvelle star de l'extrême droite est une Américaine de 14 ans

Sur YouTube, la nouvelle star de l'extrême droite est une Américaine de 14 ans

Sa chaîne de vidéos racistes, islamophobes et sexistes compte plus de 800.000 adeptes.

James Bond survivra-t-il au Brexit?

James Bond survivra-t-il au Brexit?

Comment le divorce avec l'Europe pourrait faire caler les Rolls-Royce de l'espionnage.

La Silicon Valley était un rêve, elle est devenue cauchemar

La Silicon Valley était un rêve, elle est devenue cauchemar

Slate publie les bonnes feuilles de «The Valley - Une histoire politique de la Silicon Valley», de Fabien Benoit.

Newsletters