Société

Quel effet a la pluie sur nos vies?

Temps de lecture : 2 min

Le mauvais temps entraîne, entre autres, une baisse du taux de criminalité.

Par temps de pluie, les femmes sont plus sujettes à une baisse de moral que les hommes. | SweetIceCreamPhotography via Unsplash
Par temps de pluie, les femmes sont plus sujettes à une baisse de moral que les hommes. | SweetIceCreamPhotography via Unsplash

Savez-vous que les jours de pluie, le nombre de posts Facebook à tonalité négative ou pessimiste augmente? Rien d'étonnant à cela: par temps maussade, le manque de rayons de soleil entraîne une baisse de notre taux de sérotonine, ce qui a des répercussions défavorables sur notre moral. Une déprime des jours pluvieux qui concerne particulièrement les femmes, selon une étude publiée en 2012 par la chercheuse canadienne Marie Connolly. Cette baisse de sérotonine, souvent associée à un profond ennui ou un après-midi devant la télé, entraîne également une hausse de notre appétit, et peut, sur le long terme, contribuer à une prise de poids pernicieuse.

Autre phénomène notable, à l'approche d'un orage ou d'une averse, la présence dans l'atmosphère d'ions positifs augmenterait notre pression sanguine et donc, notre irritabilité. Une réaction chimique qui s'observerait particulièrement chez les enfants, alors plus enclins aux crises de larmes et caprices.

Une baisse du taux de criminalité

Mais la pluie a aussi ses bons côtés, à l'image du bruit de ses gouttes martelant le sol ou un toit, qui, en réduisant l'activité de notre cerveau, favoriserait une meilleure qualité de sommeil et de relaxation. Autre avantage, et non des moindres, elle influerait directement sur le taux de criminalité. D'après une enquête des journalistes du New York Times Andrew Lehren et Christine Hausser, les crimes recensés dans la ville seraient bien moins nombreux les jours de mauvais temps. Une observation validée en 2015 par les travaux du docteur Langmead-Jones, arrivé à la même conclusion après avoir épluché pendant plus de dix ans les rapports de la police de Manchester.

Selon ses recherches, le taux de criminalité, et en particulier les violences conjugales, chute significativement lorsqu'il pleut: «Il y a une forte corrélation entre la pluie et les violences domestiques, mais nous savons que les violences conjugales sont souvent déclenchées par l'alcool et il est probable que par mauvais temps, les gens ne sortent pas acheter d'alcool et donc en consomment moins, explique-t-il. Une chose est sûre, plus il pleut, moins il y a de crimes».

Newsletters

Un an après, que retenir de la fin de Game of Thrones?

Un an après, que retenir de la fin de Game of Thrones?

Il y a un an, HBO diffusait le dernier épisode de la série Game of Thrones —série de fantasy médiévale adaptée des romans de George R. R. Martin. Retour sur cette conclusion hors normes et sur le plus grand phénomène sériel de...

À l'heure du Covid-19, le manque de contacts physiques affecte nos vies

À l'heure du Covid-19, le manque de contacts physiques affecte nos vies

Le toucher est un besoin indispensable au bien-être de l'être humain, mais c'est surtout la privation des gestes familiers en présence de nos proches qui rend cette nécessité saillante.

 Anne Soupa relance le débat sur la place des femmes dans l'Église

Anne Soupa relance le débat sur la place des femmes dans l'Église

L'Église catholique est-elle encore capable de se mettre à jour, de converser avec le monde d'aujourd'hui?

Newsletters