Culture

Megalopolis, lancement du journal du très grand Paris

Temps de lecture : 2 min

Ca fait près d'un an qu'ils travaillent dessus, qu'ils ne parlent que de ça, ne pensent qu'à ça: c'est enfin terminé! L'équipe du «journal du très Grand Paris» lance son journal, Megalopolis. Leur credo: «un magazine bimestriel de 48 pages distribué en Île-de-France, qui fait large place à la photo, la bande dessinée ou l’infographie, et fondé par de jeunes journalistes épris de presse écrite, d'Internet, de reportages et d'enquêtes de qualité.» Parmi les fondateurs, quelques uns de nos jeunes collaborateurs, comme Louis Moulin ou Quentin Girard.

Pour un prix modique, 3€ (soit la moitié d'un paquet de cigarettes ou deux cafés au comptoir), vous saurez enfin pourquoi ça pue dans le métro, vous flânerez au milieu des péniches et des conteneurs du port de Gennevilliers et vous apprendrez à connaître les vieilles dames qui font le trottoir à la Madeleine, entre Fauchon et Hédiard. Bref, vous vivrez l'authentique grand Paris, celui qui appartient à tous les habitants de la métropole.

[Voir le site de Megalopolis]

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr

Image de une: capture d'écran de la une de Mégalopolis

Newsletters

Les fans des films de zombies ont été mieux préparés à la pandémie

Les fans des films de zombies ont été mieux préparés à la pandémie

Ils auraient moins souffert psychologiquement que les autres depuis le début de la crise sanitaire.

À quoi ressemblait vraiment l'Angleterre à l'époque de «La Chronique des Bridgerton»?

À quoi ressemblait vraiment l'Angleterre à l'époque de «La Chronique des Bridgerton»?

La série de Netflix est un portrait romancé du pays pendant la Régence.

«L'Exorciste selon William Friedkin» ou la difficulté absolue du métier de cinéaste

«L'Exorciste selon William Friedkin» ou la difficulté absolue du métier de cinéaste

Dans un documentaire disponible en VOD, le réalisateur du film dévoile les influences et les partis pris qui l'ont aidé à réaliser cet éternel classique.

Newsletters