Culture

Megalopolis, lancement du journal du très grand Paris

Temps de lecture : 2 min

Ca fait près d'un an qu'ils travaillent dessus, qu'ils ne parlent que de ça, ne pensent qu'à ça: c'est enfin terminé! L'équipe du «journal du très Grand Paris» lance son journal, Megalopolis. Leur credo: «un magazine bimestriel de 48 pages distribué en Île-de-France, qui fait large place à la photo, la bande dessinée ou l’infographie, et fondé par de jeunes journalistes épris de presse écrite, d'Internet, de reportages et d'enquêtes de qualité.» Parmi les fondateurs, quelques uns de nos jeunes collaborateurs, comme Louis Moulin ou Quentin Girard.

Pour un prix modique, 3€ (soit la moitié d'un paquet de cigarettes ou deux cafés au comptoir), vous saurez enfin pourquoi ça pue dans le métro, vous flânerez au milieu des péniches et des conteneurs du port de Gennevilliers et vous apprendrez à connaître les vieilles dames qui font le trottoir à la Madeleine, entre Fauchon et Hédiard. Bref, vous vivrez l'authentique grand Paris, celui qui appartient à tous les habitants de la métropole.

[Voir le site de Megalopolis]

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr

Image de une: capture d'écran de la une de Mégalopolis

Slate.fr

Newsletters

«R2-D2 We Wish You A Merry Christmas», le cadeau empoisonné de George Lucas et Bon Jovi

«R2-D2 We Wish You A Merry Christmas», le cadeau empoisonné de George Lucas et Bon Jovi

Avec les talents combinés d'un roi du disco, d'un futur ponte de Broadway et d'une rock star en devenir, la chanson «R2-D2 We Wish You A Merry Christmas» voulait surfer sur la popularité de «Star Wars». Tous aimeraient aujourd'hui la rayer de leur CV.

Que reste-t-il de l’imaginaire visionnaire de la contre-culture des années 1960?

Que reste-t-il de l’imaginaire visionnaire de la contre-culture des années 1960?

En Chine, le dessin animé «Peppa Pig» est devenu un symbole de résistance au joug restrictif du régime. Mais à l’heure où il existe autant de récits de la contre-culture que de projections subjectives de celle-ci, le terme est-il encore porteur de sens?

Pourquoi la France n’est pas encore fan des WC «à la japonaise»

Pourquoi la France n’est pas encore fan des WC «à la japonaise»

Les toilettes «à la japonaise» portent mal leur nom: elles sont nées en Suisse. Mais que la douchette ait fait des adeptes au Japon et qu'elle peine à s’implanter en Europe n’a rien d’étonnant.

Newsletters