Boire & manger / Santé

Les adultes ont-ils besoin de 75 minutes de pause déjeuner?

Temps de lecture : 2 min

Sans rester derrière leur ordinateur, bien sûr.

Pendre des pauses nous rendrait plus productifs.| Chris Adamus via Unsplash
Pendre des pauses nous rendrait plus productifs.| Chris Adamus via Unsplash

Au Royaume-Uni, des députées et députés ont déclaré que les enfants devraient avoir droit à soixante-quinze minutes de pause déjeuner à l’école, au lieu des cinquante-cinq actuelles. Le repas de midi et les récréations réduites auraient un impact négatif sur la concentration, la santé et les aptitudes sociales des élèves. Pourquoi n’en irait-il pas de même pour les adultes?

Au travail, le déjeuner est de plus en plus écourté. Le temps du midi est certes consacré à manger, mais le plus souvent derrière son écran avec un sandwich pour rattraper son retard. D’après des recherches, c’est une grave erreur. Les personnes qui prennent de vraies pauses seraient moins stressées, moins susceptible d’être épuisées et dormiraient mieux.

Une autre enquête, menée auprès d'un panel travaillant sur des ordinateurs et prenant des instants de répit toutes les vingt ou quarante minutes, a montré que ces personnes étaient considérablement plus apaisées. Elles ressentaient en outre moins de douleurs au cou et aux épaules.


Un avantage social et productif

Les pauses au travail sont donc bénéfiques et, entre collègues, elles deviennent encore meilleures: cela permet de créer des relations informelles, autres que le simple contact entre voisines et voisins de bureau. Une étude menée sur des personnels de banque qui prenaient leur repas du midi ensemble a révélé qu’ils avaient tendance à être plus productifs.

Une récente analyse indique que nous sommes aptes à travailler de manière fructueuse huit heures par jour. Deux millions d’utilisateurs et utilisatrices d’un logiciel de gestion de tâche ont été examinées: les pics de productivité se manifestaient le matin et à 11 heures, et diminuaient à partir de 16 heures.

Les pauses sont donc essentielles au bureau. Encore faut-il qu’une réelle déconnexion se fasse avec le travail. Il vaut mieux boire un café avec ses collègues que jouer à Candy Crush sur son téléphone.

Newsletters

Les producteurs d'insectes français s'impatientent

Les producteurs d'insectes français s'impatientent

La Commission européenne devrait délivrer les premières autorisations de commercialisation début 2020. D'ici là, la filière tricolore dénonce la concurrence déloyale des voisins européens.

Avoir des enfants change le rapport à l'alcool

Avoir des enfants change le rapport à l'alcool

Devenir parent, c'est parfois arrêter de boire (ou limiter fortement sa consommation). Sans forcément l'avoir prémédité.

La France du pain est coupée en deux

La France du pain est coupée en deux

Entre néo-méthodes traditionnelles au levain naturel et façonnage inspiré par la grande distribution en périphérie, l'artisan standard de centre-ville a du souci à se faire.

Newsletters