Monde

Le dernier mystère du 11-Septembre bientôt résolu?

Slate.fr, mis à jour le 15.02.2010 à 19 h 56

CORRECTION: cet article pointe vers un article de la BBC datant de juillet 2008 qui est remonté dans les articles les plus lus du site britannique aujourd'hui, lundi 15 février, et a été pris pour un nouvel article par la rédaction qui parcourt le Net à la recherche de liens intéressants.

L'ébauche de rapport (draft report) du National Institute of Standards and Technology, qui a été rendu en août 2008, reprenait bien les conclusions relatées dans cet article, mais n'a pas dissipé les doutes ni les théories alternatives autour de l'effondrement de la Tour Sept du World Trade Center.

Merci à Buzzleclair pour sa vigilance.

***

Qu'est-ce qui a causé l'effondrement de la Tour Sept du World Trade Center? Le dernier mystère derrière les attentats du 11-Septembre devrait bientôt être élucidé, selon les experts américains qui enquêtent sur l'écroulement de ce bâtiment. La tour de 47 étages, qui était baptisée «Tower Seven», s'est effondrée sept heures après les tours jumelles.

L'écroulement de cette tour, qui n'a pas été frappée par un avion contrairement aux deux autres, a donné lieu à de nombreuses hypothèses et autres théories du complot. Certains affirment qu'elle est tombée suite à une démolition volontaire et contrôlée. Mais le National Institute of Standards and Technology, basé à Washington, devrait plutôt conclure dans son rapport très attendu que ce sont des feux à différents étages de la tour qui ont causé son effondrement. Cela ferait de la Tower Seven le premier gratte-ciel au monde à s'écrouler à cause d'incendies.

 

Interviewé par la BBC, l'enquêteur en chef de l'institut américain, a déclaré: «Notre hypothèse de travail suggère actuellement que ce sont des feux de bâtiment normaux qui se sont développés et propagés dans les différents étages qui ont entraîné l'effondrement final».

Cette explication reste contestée, notamment par le mouvement 9/11 Truth, un collectif d'associations et d'individus qui remettent en question les versions officielles autour des attentats du 11-Septembre. Des architectes, scientifiques et ingénieurs qui se sont ralliés à ce mouvement soutiennent que l'explication des incendies est impossible, et qu'il a dû y avoir une démolition à l'explosif contrôlée. Le fondateur du groupe, Richard Gage, explique sa pensée:

Le bâtiment Sept est une preuve irréfutable. N'importe quel écolier qui regarde ce bâtiment tomber à la vitesse de la chute libre et de manière symétrique peut se rendre compte que ce n'est pas un phénomène naturel. Les bâtiments qui s'écroulent de manière naturelle suivent le schéma de la moindre résistance, ils ne s'écroulent pas tout droit sur eux-mêmes.

Plusieurs éléments ont encouragé le développement de théories du complot concernant la tour Sept du World Trade Center: tous les débris de métaux du gratte-ciel ont été récupérés pour être fondus, malgré le fait que l'effondrement soit possiblement une première dans l'histoire de l'architecture; la tour était occupée par les services secrets, la CIA et d'autres organes censés coordonner la réponse à une attaque terroriste. Enfin, la destruction de la troisième tour n'a pas été mentionnée dans le rapport de la commission sur le 11-Septembre.

Retrouvez sur Slate une série de onze articles sur les raisons pour lesquelles il n'y a plus eu, depuis, un autre attentat d'ampleur sur le sol américain. Pour lire l'introduction, cliquez ici, le premier volet ici 11 septembre: Les fous de Dieu ne sont pas des criminels de génie, le deuxième article Al Qaida préfère-t-il le Pakistan et l’Afghanistan à l’Amérique?, le troisième article Les musulmans américains n'ont pas suivi al Qaida, le quatrième article Al Qaida cherche-t-il à dépasser le succès du 11 septembre? le cinquième article 11-Septembre et Irak: la théorie du papier tue-mouches, le sixième article Bush a-t-il protégé l'Amérique après le 11 septembre? et le septième 11 septembre: la théorie des cycles électoraux.

[Lire l'article complet sur bbc.co.uk]

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr

Slate.fr
Slate.fr (9125 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte