Culture

«Les Gardiens de la Galaxie»: le raton laveur à l'origine de Rocket est mort

Temps de lecture : 2 min

Oreo est mort dix ans après avoir été recueilli. Il avait participé à la création de «Rocket», l'un des personnages les plus attachants de la franchise.

Oreo et James Gunn, le réalisateur des «Gardiens de la Galaxie» / Capture d'écran Marvel
Oreo et James Gunn, le réalisateur des «Gardiens de la Galaxie» / Capture d'écran Marvel

Vous le connaissiez probablement sans le connaître vraiment. Oreo, le raton laveur qui a servi d'inspiration à Rocket, le personnage du film Les Gardiens de la Galaxie, est mort à l'âge de 9 ans, le 7 février. Les personnes qui s'en occupaient ont annoncé la nouvelle sur Facebook, avant qu'elle ne soit reprise par une fan-page des Gardiens de la Galaxie, et plusieurs sites d'information dont The Wrap.

«Oreo est mort après une courte maladie. Oreo, tu as rendu tant de gens heureux. Tu as été un incroyable ambassadeur pour les ratons-laveur. Tu aimais toutes les personnes de tous les âges, et les autres animaux aussi. Tu n'as jamais rechigné à rien, que ce soit marcher sur un tapis rouge en tant que Rocket, aller voir un enfant malade ou quoi que ce soit d'autre. Tu aimais tout et ça se voyait. Tu étais parfait.»

Comme le rappelle The Daily Dot, James Gunn, le réalisateur des deux films avait été charmé par le petit animal et l'avait même pris sur ses épaules au moment de marcher sur le tapis rouge, avant l'avant-première à Londres.

«Il y avait un raton-laveur du nom d'Oreo, qui est devenu mon pote à Londres, et je traînais tout le temps avec lui. Les acteurs l'ont rencontré, les responsables des effets visuels l'ont étudié et Oreo a servi de base pour beaucoup de choses que Rocket est ensuite devenu», expliquait-il pour le making-of du film.

«Le cœur du film»

De son côté, CNET raconte que l'arrivée d'Oreo dans le film était un parfait accident. «Le premier film a été réalisé à Shepperton Studios, au Royaume-Uni, où l'on ne trouve pas beaucoup de raton-laveur. Les gens ont commencé à parler d'Oreo et des responsables du studio ont approché la famille pour savoir si une équipe du film pouvait l'étudier. “Au début, on ne savait pas que c'était Marvel. On l'a appris quand on est arrivé aux studios pour rencontrer James Gunn pour la première fois”, explique Sallie, qui a recueilli Oreo, quelques années plus tôt.»

Mais si Oreo a donné beaucoup à Rocket, c'était un travail d'équipe, expliquait James Gunn, en 2014. «Notre Rocket est basé sur la voix de Bradley Cooper, notre acteur sur le plateau qui est mon frère Sean Gunn, les mouvements et le comportement sont l'œuvre d'Oreo, et il y a mon animation.»

Dans une autre interview, il avait qualifié Rocket de «cœur du film». «C'est le personnage le plus représentatif des Gardiens dans le sens où c'est une petite bête mutilée qui a été prise, expérimentée, déchirée et reconstituée, et nous devons sentir l’âme de ce personnage. Si nous voyons sa situation difficile et voyons pourquoi il est si en colère, le film marchera.»

Slate.fr

Newsletters

«Dernier amour», une adaptation extrêmement juste de Casanova

«Dernier amour», une adaptation extrêmement juste de Casanova

Le nouveau film de Benoît Jacquot s'inspire des «Mémoires» de Casanova pour laisser éclore un très beau portrait de jeune femme.

Supprimer Michael Jackson des «Simpson» est une erreur

Supprimer Michael Jackson des «Simpson» est une erreur

La Fox a escamoté l'épisode des «Simpson» qui parlait de la star, illustrant la tendance récente à se débarrasser purement et simplement d'œuvres devenues trop gênantes.

Trop de livres tue le livre

Trop de livres tue le livre

[BLOG You Will Never Hate Alone] À l'idée de publier un roman à la rentrée prochaine, j'ai par avance le vertige en songeant à tous les autres qui paraîtront en même temps.

Newsletters