Tech & internet

Spotify pourra supprimer votre compte si vous utilisez un bloqueur de publicités

Temps de lecture : 2 min

Le géant suédois du streaming n'a plus envie de voir des revenus lui échapper.

légende | sgcreative via Unsplash CC License by



Photo by  on Unsplash
légende | sgcreative via Unsplash CC License by Photo by on Unsplash

Si vous faites partie des deux millions de personnes à avoir trouvé la parade en ne payant pas Spotify et en utilisant un ad-blocker pour échapper aux publicités, il va vite falloir trouver autre chose.

The Verge rapporte en effet que dans ses nouvelles conditions d'utilisation, qui ont été envoyées par e-mail et qui doivent entrer en vigueur le 1er mars, Spotify indique très clairement que «passer outre ou bloquer les publicités, ou créer ou distribuer des outils capables de bloquer les publicités» pourront amener le service à suspendre ou supprimer votre compte. Surtout, accentue The Verge, tout ceci pourra être fait sans le moindre avertissement.

Il faut dire qu'esquiver ces publicités revient pour ces utilisateurs à profiter des avantages d'un compte payant sans payer pour. Sur Spotify, vous pouvez soit payer pour avoir accès au contenu présent sur le service sans restriction, soit ne pas payer et entendre des publicités s'insérer régulièrement entre deux morceaux.

L'empire contre-attaque

Jusque-là, Spotify était assez conciliant avec les utilisateurs qui avaient ce genre de pratiques. Quand il les remarquait, le service suédois ne suspendait pas immédiatement leur compte, mais désactivait la possibilité d'écouter de la musique et leur envoyait parfois un message expliquant qu'ils avaient remarqué une activité anormale, expliquait Digiday en août dernier. Ensuite, seulement, il pouvait suspendre les utilisateurs.

Comme l'expliquait alors un porte-parole au site spécialisé: «Spotify possède plusieurs outils de détection pour surveiller la façon dont est utilisé le service et détecter, enquêter et gérer ce genre de choses. Nous allons continuer à investir énormément pour corriger ces procédés et améliorer les méthodes de détection, ainsi que réduire l'impact inacceptable que cette activité a sur des créateurs légitimes, les détenteurs de droits, les annonceurs et nos utilisateurs.»

Selon Spotify, il fallait en moyenne douze mois de compte payant pour récupérer les coûts de ces pratiques, une fois que ces utilisateurs avaient adopté un compte payant. Raison pour laquelle l'entreprise suédoise avait commencé à contre-attaquer.

Slate.fr

Newsletters

Twitter, vecteur de la haine ordinaire

Twitter, vecteur de la haine ordinaire

À la lumière des agissements outranciers de la Ligue du LOL, il est temps de dénoncer ce médium dont on détourne la raison première pour mieux distiller sa petite haine au quotidien.

Se servir de la reconnaissance faciale lors d’un procès, une délicate question éthique

Se servir de la reconnaissance faciale lors d’un procès, une délicate question éthique

Aux États-Unis, le procédé commence à être utilisé dans des affaires mineures.

Avec la Ligue du LOL, la situation déjà précaire des pigistes a empiré

Avec la Ligue du LOL, la situation déjà précaire des pigistes a empiré

La dynamique a permis la systématisation d’une logique d’exclusion totale de quiconque ne répondait pas à l’ensemble de ses codes.

Newsletters