Sports

JO: polémique après le décès d'un lugeur géorgien (maj)

Temps de lecture : 2 min

Mauvais départ pour les JO. La cérémonie n'avait pas encore entonné son traditionnel «Je déclare les Jeux olympiques ouverts» que l'événement était assombri par le décès d'un jeune lugeur géorgien de 21 ans. Nodar Kumaritashvili s'est tué sur la piste après qu'il a perdu le contrôle de son engin et heurté un poteau métallique à près de 150 km/h lors d'une descente d'entraînement. La scène, capturée par les caméras, montre la violence du choc, dans le 16e et dernier virage de la descente, l'un des plus rapides avec le virage 13.

Selon les experts cités par l'AFP, Kumaritashvili serait «entré trop loin dans la courbe no 16 et, bien qu'il ait tenté de corriger sa trajectoire, il a ainsi perdu le contrôle de sa luge, ce qui a provoqué le tragique accident».

Les épreuves de luge doivent débuter ce samedi, malgré le drame et la polémique naissante sur la dangerosité de la piste. Selon les athlètes, elle serait l'une des plus rapides du monde - l'Autrichien Manuel Pfister a été enregistré à 154 km/, nouveau record mondial - et pas très sûre. Au moins cinq autre lugeurs ont connu des problèmes durant l'entraînement. Dont le champion olympique en titre, l'Italien Armin Zoeggeler, qui a perdu le contrôle de sa luge et terminé la descente sur le dos. Jeudi, une lugeuse roumaine, Violeta Stramaturaru, est restée brièvement inconsciente après un accident, rapporte Reuters.

Les organisateurs assurent que la piste n'est pas responsable de l'accident, même si par précaution, le mur à la sortie de la courbe fatale sera relevé, et la glace sera modifiée. Pour certains athlètes toutefois, comme l'Américain Mark Grimette, double médaillé olympique, cité par Reuters, on «s'approche probablement» du moment où les organisateurs devraient ralentir les virages.

Autre critique formulée après le drame, la décision canadienne de limiter l'accès de la piste aux athlètes étrangers, dans le but évident de donner un avantage à leurs lugeurs.

C'est la troisième fois dans l'histoire des Jeux qu'un athlète se tue en compétition. A chaque fois à l'occasion d'entraînement.

[Regarder la vidéo sur ABCNEWS]

Slate.fr

Newsletters

Le golf français entre handicaps et malentendus

Le golf français entre handicaps et malentendus

La venue de la Ryder Cup qui se déroule en ce moment en France n’a eu aucun effet sensible sur la pratique jusqu’en 2018, et n’en aura probablement pas après.

La discrimination pas franchement positive du maire RN à l’égard du FC Mantois

La discrimination pas franchement positive du maire RN à l’égard du FC Mantois

Voilà ce que le Rassemblement national «est capable de faire».

Un magazine de golf permet d'innocenter un détenu après vingt-sept ans de prison

Un magazine de golf permet d'innocenter un détenu après vingt-sept ans de prison

Valentino Dixon a attiré l'attention des médias américains sur son cas en envoyant des croquis de terrains de golf à Golf Digest.

Newsletters