Politique

Jordan Bardella (RN) estime que la loi «anticasseurs» est «liberticide»

Temps de lecture : 2 min

Le porte parole du Rassemblement national s'exprime sur la loi «anticasseurs» votée à l'Assemblée nationale le 5 février.

Jordan Bardella le 6 février 2018 | Capture d'écran FTVi
Jordan Bardella le 6 février 2018 | Capture d'écran FTVi

Jordan Bardella, tête de liste du Rassemblement national (RN) aux élections européennes, était l’invité de Gilles Bornstein dans l’Instant politique sur France info. Interrogé ce mercredi 6 février sur la loi dite «anticasseurs», il explique pourquoi son parti y est défavorable:

«L’esprit initial de cette loi pouvait être discutable, mais elle a été totalement détricotée avec un certain nombre d’atteintes aux libertés individuelles. […] L’article 2 remet l’éventualité d’interdiction de manifester à telle ou telle personne dans les mains du préfet, les mains d’une autorité administrative, et non plus d’une autorité judiciaire.» Le porte-parole de RN juge cette loi «liberticide».


À la question de Slate: Selon un sondage Ifop/Fondation Jean Jaurès, les électeurs de Marine Le Pen sont les plus perméables aux théories du complot. Comment l’expliquez-vous? Bardella a répondu: «On n'a plus le droit de se poser des questions sur un certain nombre de textes, de traités qui sont parfois négociés dans l’opacité la plus totale», en faisant référence au pacte de Marrakech et au traité d'Aix-La-Chapelle.

Il conclut: «On ne peut pas reprocher aux Français et aux Françaises de se poser des questions sans être dans la théorie du complot. [...] Alors qu’ils ne bénéficient d’aucune information officielle de la part de leurs élus».

Slate est partenaire de L'Instant politique, sur la chaîne France info, tous les jours à 11h20.

Newsletters

Le Cuba d’hier explique les manifestations d’aujourd’hui

Le Cuba d’hier explique les manifestations d’aujourd’hui

Le 11 juillet 2021, les Cubains descendent dans la rue pour demander la «fin de la dictature», un événement presque inédit dont Jorge Felipe Gonzales décrit les racines. 

Livre Noir, la chaîne YouTube qui fait reluire l'extrême droite

Livre Noir, la chaîne YouTube qui fait reluire l'extrême droite

Lancée en février, elle a déjà réussi quelques jolis coups éditoriaux en interviewant notamment Marion Maréchal et Éric Zemmour. Pas tout à fait un hasard pour une chaîne dont l'un des fondateurs assume un positionnement «de droite». Et plus si affinités.

Washington comprend enfin à quel point les choses pourraient mal tourner en Afghanistan

Washington comprend enfin à quel point les choses pourraient mal tourner en Afghanistan

Le plan d'évacuation des Afghans qui ont travaillé pour les Américains est le bienvenu, mais il ne constitue pas un vote de confiance dans l'avenir du pays.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio