Monde

En Virginie, deux scandales de blackface en six jours

Temps de lecture : 2 min

Le gouverneur est dans la tourmente à cause d'une photo raciste, mais les deux politiciens qui pourraient le remplacer ont leurs propres casseroles: accusation d'agression sexuelle pour l'un, soirée blackface pour l'autre.

Manifestation pour la démission du gouverneur de Virginie Ralph Northam, le 4 février 2019 à Richmond | Logan Cyrus / AFP
Manifestation pour la démission du gouverneur de Virginie Ralph Northam, le 4 février 2019 à Richmond | Logan Cyrus / AFP

Le vendredi 1er février, un site conservateur a révélé que pour son album photo de fin d'études de médecine en 1984, le gouverneur démocrate de Virginie Ralph Northam avait choisi une image de deux étudiants: l'un avec le visage grimé en noir, l'autre portant une capuche blanche du Ku Klux Klan.

Northam, qui s'est excusé mais refuse jusqu'ici de démissionner, a déclaré qu'il n'était pas sur cette photo, mais pour devancer un autre scandale, il a admis avoir fait un blackface dans les années 1980, lors d'un concours d'imitation de Michael Jackson. Pendant la conférence de presse, un reporter lui a demandé s'il savait toujours faire le moonwalk, et le gouverneur a failli faire une démonstration avant que sa femme ne l'en empêche.

Si Northam venait à démissioner, il serait automatiquement remplacé par son gouveneur adjoint, Justin Fairfax. Mais comme celui-ci vient d'être accusé d'agression sexuelle, la troisième personne en lice est Mark Herring, le procureur général de l'État.

Soirées déguisées

Or il s'est rapidement avéré que Herring avait aussi des problèmes de blackface à son actif. En effet, le 6 février, cinq jours après le scandale de Northam, Herring a diffusé un communiqué expliquant qu'il avait fait un blackface en 1980. Il était alors étudiant à l'université de Virginie et s'était déguisé en rappeur –en Kurtis Blow pour être précis– lors d'une soirée entre amis.

«À cause de notre ignorance et de notre désinvolture –et parce que nous n'avions pas réfléchi aux expériences et aux perspectives des autres– nous nous sommes déguisés, nous avons mis des perruques et du maquillage marron», a écrit Herring.

La presse s'accorde pour dire que son incident de blackface est beaucoup moins grave que celui de Northam, dont la photo se moque ouvertement d'une terrible époque de l'histoire américaine pendant laquelle le Klu Klux Klan a encouragé le lynchage de milliers d'Afro-Américaines et d'Afro-Américains.

Moins grave aussi qu'un autre récent scandale de blackface, cette fois en Floride. Le 24 janvier, le secrétaire d'État de Floride a démissionné après qu'il s'est avéré qu'en 2005, il s'était déguisé en victime de l'ouragan Katrina pour une fête d'Halloween, juste quelques mois après la tragédie. Il était grimé en marron, habillé en femme et portait un t-shirt «victime de Katrina».

Slate.fr

Newsletters

«Boris Johnson était prêt à suivre n'importe quelle stratégie pour prendre le pouvoir»

«Boris Johnson était prêt à suivre n'importe quelle stratégie pour prendre le pouvoir»

Un Brexit dur plongerait-il l'Europe dans le chaos? La défense française en pâtirait-elle? Quelles menaces pèseraient alors sur l'Irlande? L'analyse du docteur en géopolitique Frédéric Encel.

Le gouvernement américain tente de saisir les recettes du livre de Snowden

Le gouvernement américain tente de saisir les recettes du livre de Snowden

Le département de la Justice intente un procès au lanceur d'alerte.

Comment Greta Thunberg a réussi à capter notre attention sur le climat

Comment Greta Thunberg a réussi à capter notre attention sur le climat

Son lugubre message est reçu et va peut-être permettre d'agir en conséquence.

Newsletters