Monde

George Bush: «Je vous manque, là?»

Temps de lecture : 2 min

Cela fait un peu plus d'un an que George W. Bush n'est plus président des Etats-Unis. Son héritage: deux guerres, une crise financière, Guantanamo Bay... Et pourtant, certains sont déjà nostalgiques des années Bush.

Un mystérieux panneau publicitaire près de Minneapolis avec le visage souriant du 43e président américain avec l'inscription «Miss me yet?» (Je vous manque là?) a tenu en haleine les médias américains pendant quelques jours. Personne en effet n'a revendiqué le panneau. Qui a bien pu payer pour une telle publicité? Est-ce une blague?

Plusieurs personnes à travers les Etats-Unis ont essayé de se faire passer pour les commanditaires du panneau, mais c'est finalement un journaliste de la radio locale qui en a découvert l'origine: il s'agit d'un groupe de dirigeants de PME qui ont l'impression que Washington est contre eux, et qui ont préféré ne pas revendiquer le panneau.

«Ils ont vraiment l'air de gens marrants, ironise dans un blog le Guardian. Et au cas où certains ne seraient pas sûrs de la réponse à la question «Je vous manque là?», c'est: non [...]. Rappeler George Bush au souvenir des électeurs ne peut qu'aider les démocrates.»

[Lire l'article complet sur Minnesota Public Radio]

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr

Inscrivez-vous à la newsletter de SlateInscrivez-vous à la newsletter de Slate

Image de une: George W. Bush Reuters

Newsletters

Kamala Harris, l'avenir de l'Amérique?

Kamala Harris, l'avenir de l'Amérique?

La vice-présidente des États-Unis semble en bonne voie pour devenir la candidate du Parti démocrate en 2024, mais il lui faudra réconcilier les franges progressistes et conservatrices.

Un an de présidence Biden: l'heure du bilan

Un an de présidence Biden: l'heure du bilan

Économie, social, international, sanitaire... Qu'a accompli le président américain 365 jours après son investiture?

Trente ans après sa dissolution, l'URSS est-elle en train de se reconstituer en Asie centrale?

Trente ans après sa dissolution, l'URSS est-elle en train de se reconstituer en Asie centrale?

L'envoi de 3.000 soldats de l'OTSC pour soutenir le régime du président Tokaïev au Kazakhstan laisse deviner les objectifs stratégiques de Vladimir Poutine.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio