Politique

Les «gilets jaunes» ont-ils changé Emmanuel Macron?

Temps de lecture : 2 min

Le président de la République semble reprendre quelques couleurs.

Depuis trente ans, on entend les politiques dire qu'il faut faire de la politique autrement. Moins de promesses non tenues, moins de longues conférences de presse dans les ministères, plus d'actions et plus de discussions directes avec les Françaises et les Français. Mais lorsqu'on leur pose des questions, les ministres sèchent et renvoient leur réponse à l'issue du débat national. Quant à Emmanuel Macron, il grapille quelques points dans les sondages.

Simple embellie ou réelle inversion de tendance? Le président a-t-il repris la main? Les ressorts de son impopularité sont-ils définitivement sédimentés chez toute une partie de la population française?

Virginie Le Guay, cheffe-adjointe du service politique de Paris Match, Nicolas Tenzer, directeur de la revue Le Banquet, et Frédéric Dabi, politologue et directeur général adjoint de l’Ifop, en débattent dans «Politique», l'émission de Roselyne Febvre et de Jean-Marie Colombani sur France 24, en partenariat avec Slate.

Retrouvez «Politique» tous les jeudis à 16h10 sur France 24 et les vendredis après-midi sur Slate.fr.

Newsletters

Benjamin Griveaux ou la mort du romantisme

Benjamin Griveaux ou la mort du romantisme

[BLOG You Will Never Hate Alone] Si seulement le candidat à la mairie de Paris avait pris le soin d'écrire une lettre d'amour, une vraie, que de soucis il se serait épargnés.

À Marseille, la ponctualité des trains se fait attendre

À Marseille, la ponctualité des trains se fait attendre

[Épisode 6] Dans la cité phocéenne, on est pénalisé si l'on n'est pas motorisé. Pour y remédier, Sébastien Barles (EELV) propose un plan mobilité, en particulier dans les quartiers nord.

Agnès Buzyn a-t-elle une chance d'offrir Paris à la macronie?

Agnès Buzyn a-t-elle une chance d'offrir Paris à la macronie?

En convainquant la ministre de la Santé de lâcher son poste pour être candidate à l'élection municipale parisienne, Emmanuel Macron tente un coup de poker qui rejaillira sur lui.

Newsletters