Monde

L'Angleterre et l'Argentine se chamaillent dans les Malouines

Slate.fr, mis à jour le 12.02.2010 à 16 h 07

L'exploration de gaz et de pétrole autour des îles Malouines ravive les tensions diplomatiques entre l'Angleterre et l'Argentine et le souvenir de la guerre qui a opposé les deux pays au début des années 1980. L'Argentine vient d'empêcher un bateau de quitter l'un de ses ports, bateau transportant du matériel qui pourrait servir à faire du forage non-autorisé «avec le soutien» de la Grande-Bretagne, autour des îles Malouines.

Le gouverneur de la province de Tierra del Fuego, à laquelle appartiennent toujours les Malouines aux yeux des Argentins, a déclaré à la suite d'un entretien avec le ministre des Affaires étrangères, Jorge Taiana: «La Grande-Bretagne viole la souveraineté argentine.»

Le ministre affirme que le bateau s'est rendu à Port Stanley, la capitale des îles Malouines, en janvier sans autorisation. Selon la loi argentine, toute entreprise impliquée dans le pétrole doit obtenir une permission gouvernementale avant de s'engager dans des activités sur le territoire national, y compris les îles Malouine.

La semaine dernière, l'Argentine a déposé une plainte officielle contre l'exploitation de gaz et de pétrole dans les îles, que le gouvernement considère comme appartenant à l'Argentine malgré le défaite du pays lors de la guerre des Malouines en 1982.

[Lire l'article complet sur guardian.co.uk]

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr

Image de une: Mémorial de la guerre des Malouines, blmurch, Flickr, CC

Slate.fr
Slate.fr (9125 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte