Monde

L'Angleterre et l'Argentine se chamaillent dans les Malouines

Temps de lecture : 2 min

L'exploration de gaz et de pétrole autour des îles Malouines ravive les tensions diplomatiques entre l'Angleterre et l'Argentine et le souvenir de la guerre qui a opposé les deux pays au début des années 1980. L'Argentine vient d'empêcher un bateau de quitter l'un de ses ports, bateau transportant du matériel qui pourrait servir à faire du forage non-autorisé «avec le soutien» de la Grande-Bretagne, autour des îles Malouines.

Le gouverneur de la province de Tierra del Fuego, à laquelle appartiennent toujours les Malouines aux yeux des Argentins, a déclaré à la suite d'un entretien avec le ministre des Affaires étrangères, Jorge Taiana: «La Grande-Bretagne viole la souveraineté argentine.»

Le ministre affirme que le bateau s'est rendu à Port Stanley, la capitale des îles Malouines, en janvier sans autorisation. Selon la loi argentine, toute entreprise impliquée dans le pétrole doit obtenir une permission gouvernementale avant de s'engager dans des activités sur le territoire national, y compris les îles Malouine.

La semaine dernière, l'Argentine a déposé une plainte officielle contre l'exploitation de gaz et de pétrole dans les îles, que le gouvernement considère comme appartenant à l'Argentine malgré le défaite du pays lors de la guerre des Malouines en 1982.

[Lire l'article complet sur guardian.co.uk]

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr

Image de une: Mémorial de la guerre des Malouines, blmurch, Flickr, CC

Slate.fr

Newsletters

Le travail de sape d'Orbán pour pousser Soros hors de Hongrie

Le travail de sape d'Orbán pour pousser Soros hors de Hongrie

Les fondations du milliardaire-philanthrope américano-magyar quittent Budapest où elles travaillaient depuis 1984. Un départ accéléré par vingt-quatre mois d’intense campagne gouvernementale anti-Open Society.

À San Francisco, des équipes médicales vont aller soigner les toxicomanes directement dans la rue

À San Francisco, des équipes médicales vont aller soigner les toxicomanes directement dans la rue

On leur administrera notamment de la buprénorphine, plus connue sous le nom de Suboxone.

En Irlande du Nord, une mère emmène son fils se faire tirer dessus

En Irlande du Nord, une mère emmène son fils se faire tirer dessus

Dans les faits, la guerre est finie. Dans les têtes et les réflexes sociétaux, pas encore.

Newsletters