Égalités / Culture

L’actrice Olivia Colman en guerre contre Wikipedia pour rétablir la vérité sur son âge

Temps de lecture : 2 min

L'encyclopédie collaborative l'avait vieillie de huit ans.

Olivia Colman incarnant la Reine Anne dans «La Favorite» | Capture d'écran YouTube / FOX Searchlight
Olivia Colman incarnant la Reine Anne dans «La Favorite» | Capture d'écran YouTube / FOX Searchlight

Dans sa course à l’Oscar de la meilleure actrice, Olivia Colman, nommée pour La Favorite, a déjà affronté quelques réflexions très mal placées de journalistes sur son âge –ce genre de questions qui ne seraient probablement jamais posées à un homme. Pendant la conférence de presse des récents Golden Globes, celle qui jouera bientôt la reine Elizabeth dans la troisième saison de la série The Crown s’est par exemple vu demander ce qu’elle pensait des «rôles pour femmes plus âgées» dans l’industrie.

Elle s’apprête pourtant, le 30 janvier prochain, à fêter son quarante-cinquième anniversaire. Pas franchement un âge canonique.

Mais si elle pouvait gracieusement répondre à des journalistes indélicats, elle n'imaginait pas qu’un ennemi bien plus coriace lui ferait sentir le poids d’années qu’elle n’avait pas encore vécues: Wikipedia.

Comme elle le révélait dans le premier épisode du podcast de son collègue David Tennant, avec qui elle partageait la vedette de la série Broadchurch, l’encyclopédie collaborative avait «une mauvaise date de naissance, le mauvais jour, le mauvais mois et huit années de plus».

Bien décidée à corriger cette erreur, elle racontait avoir envoyé un e-mail en prétendant être une amie d’école car «je ne voulais pas qu’ils pensent que j’étais vaniteuse». Le premier d'une longue série.

«Je n’ai pas eu de réponse et ai donc écrit à nouveau avec toute la politesse possible. Et ils ne répondaient toujours pas. Alors j’ai finalement écrit que c’était moi et que ça me dérangeait vraiment qu’ils me vieillissent de huit ans, ce à quoi ils ont répondu en me réclamant un certificat de naissance. Là, je me suis vraiment énervée en leur demandant quel putain de certificat de naissance ils avaient vu, en premier lieu, pour me vieillir de huit ans», raillait-elle.

Le site a finalement corrigé son erreur mais pas sans accroc. The Independent notait en effet qu’un contributeur réfractaire avait continué à rajouter huit ans à l'âge réel de l’actrice.

Newsletters

L'invisibilisation des femmes de plus de 50 ans, un signe éclatant de la misogynie de notre société

L'invisibilisation des femmes de plus de 50 ans, un signe éclatant de la misogynie de notre société

Où sont les vieilles? Comment apprivoiser le vieillissement si mon corps à venir n'existe nulle part?

Remplacer le mot «femme» par «personne qui a ses règles» est-il vraiment inclusif?

Remplacer le mot «femme» par «personne qui a ses règles» est-il vraiment inclusif?

Aux États-Unis, l'emploi du mot «femme» est de plus en plus controversé. Mais suivre la logique de certains activistes s'avère périlleux.

Les candidates de télé-réalité subissent plus de cyberharcèlement que leurs homologues masculins

Les candidates de télé-réalité subissent plus de cyberharcèlement que leurs homologues masculins

Les trolls en ligne qualifient les femmes de sournoises, mentalement instables, diaboliques, ennuyeuses ou en quête d'attention.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio