Boire & manger

Anne Hathaway arrête de boire pour les dix-huit prochaines années

Temps de lecture : 2 min

Et ça n'a apparemment rien à voir avec le film Colossal.

Anne Hathaway aux Hollywood Films Awards, le 4 novembre 2018. | Matt Winkelmeyer / Getty Images North America / AFP
Anne Hathaway aux Hollywood Films Awards, le 4 novembre 2018. | Matt Winkelmeyer / Getty Images North America / AFP

Invitée chez Ellen DeGeneres, Anne Hathaway en a profité pour confier qu'elle ne boirait plus d'alcool avant l'année 2037. Mère d'un petit Jonathan Rosenbanks, qui soufflera sa troisième bougie en mars, l'actrice estime que c'est un sacrifice qu'elle doit faire pour son fils. Confiant ne pas aimer son rapport à l'alcool, Anne Hathaway affirme vouloir être fraîche, dispose et totalement disponible pour son fils chaque matin... ce qui semble ne pas être le cas lorsqu'elle a levé le coude la veille.

Pourquoi arrêter pendant dix-huit ans? Parce que c'est, d'après ses estimations, la durée pendant laquelle son fils habitera encore sous son toit. Une fois son rejeton parti vivre sa vie de jeune adulte, Hathaway compte éventuellement s'y remettre... sauf si le goût des soirées arrosées lui est définitvement passé.

L'obsession de la perfection

Un choix commenté de façon grinçante par Zoe Williams, journaliste éducation pour le Guardian. Si elle ne conteste par le fait que l'abus d'alcool est dangereux pour la santé et que vivre avec un parent alcoolique peut avoir des effets désastreux sur un grand nombre d'enfants, elle s'agace en revanche de la course à la perfection à laquelle s'adonnent tant de femmes, qui plient sous le poids des injonctions faites aux mères.

Sur un ton humoristique, et avec un sens de l'exagération certain, Zoe Williams explique qu'il est peut-être meilleur pour un enfant de voir ses parents boire de façon raisonnable (et être un peu pompettes une fois de temps en temps) plutôt que de vivre dans un monde où l'alcool n'existe pas.

On souhaite en tout cas bon courage à Anne Hathaway pour cette longue période d'abstinence. L'occasion de recommander l'un de ses derniers films, le fabuleux Colossal, dans lequel l'alcoolisme avéré de son personnage a des conséquences désastreuses... sur la population de la ville de Seoul, en Corée du Sud. De là à imaginer un lien avec la décision de la comédienne, il n'y a qu'un pas.

Slate.fr

Newsletters

Pour faire cuire vos asperges, utilisez votre grille-pain!

Pour faire cuire vos asperges, utilisez votre grille-pain!

Le résultat ne sera probablement pas époustouflant, mais ça pourra toujours vous servir.

La tyrannie des conversations de bouffe au bureau

La tyrannie des conversations de bouffe au bureau

Elle se cache derrière un bubble tea ou dans les commentaires de votre collègue sur votre lunchbox, mais dans tous les cas, elle continue d'imposer l'idée que vous devez contrôler votre corps.

La qualité des vins va-t-elle s'améliorer grâce à la hausse des températures?

La qualité des vins va-t-elle s'améliorer grâce à la hausse des températures?

Ça serait bien le seul effet positif.

Newsletters