Politique

Nathalie Arthaud: «Il faudra de toute façon repasser par les grèves»

Temps de lecture : 2 min

La porte-parole de Lutte ouvrière s'est exprimée sur l'appel à une grève illimitée d'Éric Drouet.

Nathalie Arthaud le 24 janvier | Capture d'écran FTVi
Nathalie Arthaud le 24 janvier | Capture d'écran FTVi

Nathalie Arthaud, porte-parole de Lutte ouvrière, était l’invitée de Gilles Bornstein, jeudi matin dans l’«Instant Politique» sur France Info. Interrogée sur la journée du 5 février et l’appel d’Éric Drouet, un des représentants des «gilets jaunes», à en faire un jour de grève illimitée, elle a annoncé qu'elle y participerait. «Il faudra de toute façon repasser par les grèves. J’espère que le 5 sera une occasion. Il faudra s’en saisir, avec évidemment la perspective d’aller plus loin.».


À la question de Slate –«Iriez-vous chez Cyril Hanouna, si ça devait servir votre cause?»– Nathalie Arthaud a répondu: «Et pourquoi pas». L'animateur de C8 a été le premier à accueillir des «gilets jaunes» à l'antenne. «On en a vu beaucoup s’exprimer sur le plateau. C’était très bien de donner la parole comme ça», a commenté la porte-parole de LO.

Slate est partenaire de L'Instant politique, sur la chaîne France Info, tous les jours à 11h20.

Slate.fr

Newsletters

Laurence Rossignol dénonce la «présomption de mensonge qui pèse sur la parole des femmes»

Laurence Rossignol dénonce la «présomption de mensonge qui pèse sur la parole des femmes»

Laurence Rossignol, sénatrice de l'Oise (PS), s'exprime sur les défaillances du système pour protéger les femmes victimes de violences conjugales.

Accord sur le Brexit, la cynique victoire de Boris Johnson

Accord sur le Brexit, la cynique victoire de Boris Johnson

Après cinq jours de négociations, Boris Johnson s'est enfin entendu avec l'Union européenne sur les conditions du Brexit. Cet accord conclu entre Londres et Bruxelles doit passer l'étape de la validation par la Chambre des communes,...

Brexit, un accord et après?

Brexit, un accord et après?

Le Parlement britannique doit désormais valider l'accord.

Newsletters