Santé / Sciences

Votre âge chronologique n'est pas votre âge

Temps de lecture : 2 min

Vous êtes peut-être plus jeune que vous ne le pensez.

Combien de bougies allez-vous souffler du coup? | Annie Spratt / Unsplash
Combien de bougies allez-vous souffler du coup? | Annie Spratt / Unsplash

Vous êtes peut-être plus jeune que vous ne le pensez... ou peut-être est-ce l'inverse. Morgan Levine, une professeure en médecine de Yale qui étudie les différentes mesures de vieillissement, a mis en évidence que nous avons en réalité deux âges: un chronologique et un biologique. Si le calendrier nous indique notre âge chronologique, la vitesse à laquelle notre corps fonctionne nous fournit notre âge phénotypique, aussi appelé âge biologique.

La scientifique a créé un algorithme qui, couplé aux résultats d'une simple prise de sang, permettrait d’obtenir l’âge que notre corps a vraiment. Chaque être humain vieillit de manières différente suivant ses gènes, son régime alimentaire, sa condition physique et son exposition aux toxines environnementales. De plus, neuf biomarqueurs présents dans notre sang –comme la glycémie, le fonctionnement de nos reins et foie, ou nos mesures inflammatoires et immunitaires– influent sur notre durée de vie.

L'écart peut être influencé

Le but n’est pas de vous donner un coup de blues si votre corps a dix ans de plus que vous. Au contraire, cette découverte pourrait sauver des vies. Si votre âge biologique est inférieur au chronologique, votre taux de mortalité sera plus faible. Mais si c’est l’inverse, vous aurez plus de chance de développer des maladies de la tranche d’âge supérieure.

«Les personnes du même âge chronologique ne courent pas toutes le même risque de développer une maladie cardiovasculaire, un cancer ou même de mourir. Ce que l'âge biologique fait, c'est nous donner une meilleure idée de la position de quelqu'un pour son âge», explique Morgan Levine à CNN. Le corps médical pourra utiliser ces résultats et prescrire à la patientèle des modifications de mode de vie pour rajeunir l'âge biologique et ainsi éviter une pathologie grave et précoce.

Levine et son équipe envisagent de mettre en accès libre sur internet leur algorithme. Les personnes qui le souhaiteront pourront alors calculer le nombre d’années qu’a leur corps et recevoir des préconisations pour améliorer leur longévité.

Slate.fr

Newsletters

Le chocolat donne-t-il vraiment de l’acné?

Le chocolat donne-t-il vraiment de l’acné?

La recherche n'est pas encore unanime.

À la rencontre de ces populations qui supportent l’arsenic

À la rencontre de ces populations qui supportent l’arsenic

Le phénomène a été observé chez certaines populations d'Amérique du Sud.

Ce que les «street medic» disent de la gestion française des manifestations

Ce que les «street medic» disent de la gestion française des manifestations

Leur fonction de secouriste tient une place cruciale dans les manifestations des «gilets jaunes».

Newsletters