Politique / Monde

Avec le shutdown, une église distribue 16.000 dollars de carte cadeaux en 30 minutes

Temps de lecture : 2 min

Les administrations sont bloquées depuis près d’un mois. Les salaires des employés fédéraux aussi.

L'église baptiste d'Huntsville | Nhlarry at English Wikipedia via Wikimedia Commons License by
L'église baptiste d'Huntsville | Nhlarry at English Wikipedia via Wikimedia Commons License by

Le shutdown continue aux États-Unis. Causé par une absence de vote sur le budget au Congrès, dû à un bras de fer entre Donald Trump et les Démocrates sur le fameux mur avec le Mexique, les salaires sont bloqués. Quelque 800.000 fonctionnaires fédéraux sont affectés, et sont en congé sans solde ou sont même contraints de travailler sans être payés, car leur travail est considéré comme essentiel.

Dans l’Alabama, l’État possède environ 40.000 employés fédéraux. Autant de personnes qui ne peuvent recevoir leur paie depuis un mois et le début du shutdown. Face à cette situation, l’église baptiste d’Huntsville a décidé de réagir.

Les prélats ont décidé de puiser dans le fonds de secours de l’église en cas de catastrophe, pour acheter 16.500 dollars en cartes-cadeaux d'épicerie, destinées aux employés fédéraux en chômage technique, raconte le Washington Post. 14.000 dollars provenaient du fond, et 2.500$ venaient des membres de l’église.

L’église a ouvert à 10 heures du matin. À 10h30, toutes les cartes cadeaux étaient parties.

Plus de 700 personnes sont passées dans l’église, ont estimé les responsables de l’opération, mais la vitesse d’exécution a surpris les pasteurs. Presque toutes les six secondes, les membres de l’église mettaient une carte-cadeau dans les mains d'un employé du gouvernement.

Ce ne sont pas les seuls à avoir agi. À Atlanta, des églises ont payé les factures d'électricité et d'épicerie des employés fédéraux touchés par le shutdown. Une congrégation du Tennessee a même donné des cartes-cadeaux d'une valeur de 1.200$ à des agents de la TSA, l’administration de la sécurité dans les transports.

Newsletters

Jean-Pierre Chevènement: «Pour reconstruire la gauche, il faut relire Jaurès»

Jean-Pierre Chevènement: «Pour reconstruire la gauche, il faut relire Jaurès»

L'ancien ministre, qui publie ses mémoires, a répondu à Slate sur l'avenir des gauches en France aujourd'hui.

Qu'a tweeté Trump cette semaine? Chronique du 19 au 25 octobre

Qu'a tweeté Trump cette semaine? Chronique du 19 au 25 octobre

Plongée dans la logorrhée du président américain.

Perquisition au domicile d'Olivier Véran: que cherche l'autorité judiciaire?

Perquisition au domicile d'Olivier Véran: que cherche l'autorité judiciaire?

[TRIBUNE] François Fillon, Éric Dupont-Moretti... L'acharnement dans les affaires visant des responsables publics pose des questions sur l'état d'esprit d'une partie de la magistrature.

Newsletters