France / Économie

Croissance pour la France, l'Allemagne stagne

Temps de lecture : 2 min

La France a connu une croissance de 0,6% au cours du dernier trimestre 2009, un résultat qui dépasse les prévisions. Sur l'année, le PIB de la France a tout de même reculé de 2,2%, la plus forte récession depuis l'après-guerre, mais deux fois moins sévère qu'en Allemagne (-5% sur l'année).

La reprise de l'économie allemande a connu un affaiblissement au dernier trimestre de 2009 selon des chiffres préliminaires publiés vendredi 12 février. Sur les trois derniers mois, le PIB allemand n'a pas progressé et est resté quasiment au même niveau qu'au trimestre précédent. La première puissance économique européenne avait connu la croissance au cours des deux trimestres précédents.

Christine Lagarde, la ministre de l'Economie, a commenté les chiffres français sur RMC:

0,6%, ça veut dire deux fois mieux qu'au printemps, trois fois mieux qu'à l'automne. [...] C'est un résultat satisfaisant [...]. J'avais dit qu'on terminerait l'année sur les chapeaux de roue, il y a beaucoup de gens qui se sont moqués de moi à ce moment-là.

Sur le front de l'emploi, la France a continué au quatrième trimestre 2009 à perdre plus d'emplois salariés qu'elle n'en crée, mais la baisse a été moins forte qu'au trimestre dernier (-56.500), portant à 412.000 le total des destructions nettes en 2009, selon des données provisoires Insee. Sur un an, l'emploi a baissé de 2,5% (-412.000 postes), essentiellement dans l'industrie (-5,6%), notamment manufacturière (-6,1% sur un an).

Dans un entretien aux Echos, le secrétaire d'Etat à l'Emploi, Laurent Wauquiez livre son analyse:

Il y a eu 450.000 destructions d'emplois, c'est évidemment beaucoup trop, mais je vous rappelle qu'on nous en avait prédit 700.000. Nous n'avons pas pu arrêter la crise mais nous avons réussi à en amortir le choc social. La politique de l'emploi a produit des résultats parce que nous avons abandonné la logique de l'Etat pompier. Rappelez-vous, en janvier-février 2009, nous étions sur une tendance de 100.000 chômeurs de plus par mois. Puis il y a eu le plan de relance, la mobilisation pour l'automobile, toutes les mesures pour l'emploi, et on a réussi à infléchir la tendance.

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr

Inscrivez-vous à la newsletter de SlateInscrivez-vous à la newsletter de Slate

Image de une: le 4 février 2010. REUTERS/Philippe Wojazer

Newsletters

Jean-Paul Belmondo, professionnel de Roland-Garros

Jean-Paul Belmondo, professionnel de Roland-Garros

L'acteur avait deux amours: le cinéma et le sport. Fan de boxe, cofondateur du PSG, le comédien mort le 6 septembre 2021 à l'âge de 88 ans ne manquait presque jamais une édition de Roland-Garros. Dans les dernières années de sa vie, c'est l'un des...

Lu Shaye, l'ambassadeur qui prouve que la diplomatie chinoise passe à l'offensive

Lu Shaye, l'ambassadeur qui prouve que la diplomatie chinoise passe à l'offensive

Les remous provoqués par ce «loup guerrier», qui a insulté un chercheur français sur Twitter, s'inscrivent dans un cadre plus large.

VGE, président du cool trente ans avant Obama

VGE, président du cool trente ans avant Obama

Valéry Giscard d'Estaing est mort ce mercredi 2 décembre à l'âge de 94 ans. Tout au long de sa vie politique, l'ancien président de la République n'aura cessé de tenter de se construire une image d'homme moderne, en rupture avec les chefs d'État...

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio