Santé / Monde

Aux États-Unis, les overdoses tuent plus que les accidents de voiture

Temps de lecture : 2 min

La consommation de drogues est maintenant qualifiée d'épidémie.

Le fentanyl est la cause principale de l'épidémie qui sévit aux Etats-Unis. | 
Trey Gibson via Unsplash
Le fentanyl est la cause principale de l'épidémie qui sévit aux Etats-Unis. | Trey Gibson via Unsplash

Pour la première fois dans l'histoire des statistiques aux États-Unis, le risque de mourir d'une overdose d’opioïde est plus grand que celui de mourir dans un accident de voiture. Cette conclusion provient d'une analyse menée par le National Safety Council (NSC) qui a analysé les chiffres de blessures évitables et de décès en 2017.

En examinant différentes données aux niveaux fédéral et national, le NSC estime la probabilité à une chance sur quatre-vingt-seize de mourir d'une overdose, au cours d'une vie. Pour ce qui est des accidents de voiture, la chance est d'une sur 103 et dans le cas d'une chute, d'une sur 114. Le risque de mourir d'un suicide reste le plus élevé avec une chance sur quatre-vingt-huit.

«Trop de personnes pensent encore que la crise liée aux opioïdes est abstraite et ne les touchera pas. Beaucoup ne la voient pas encore comme une menace majeure pour eux ou leur famille», souligne Maureen Vogel, porte-parole du National Safety Council.

La consommation de drogue est une épidémie

En 2016, les blessures involontaires étaient la première cause de mort aux États-Unis avec plus de 61.000 victimes âgées de 1 à 44 ans. Pratiquement deux fois plus que dans le cas d'un cancer ou d'un trouble cardiaque. Le Centre pour le contrôle et la prévention des maladies (CDC) note que la majorité de ces morts étaient imputables à un accident de voiture ou à un empoisonnement accidentel.

En 2017, les morts par overdose ont atteint un nouveau pic en dépassant les 70.000 victimes. «Ce qui a commencé il y a plus de deux décennies comme un problème de santé publique, principalement pour des hommes blancs jeunes et d'âge moyen, est maintenant une épidémie d'abus d'opioïde par ordonnance ou illicite, qui a des répercussions sur chaque tranche de la société américaine», affirme l'équipe de recherche.

Un rapport paru en décembre révèle qu'en 2016, le fentanyl a détrôné l'héroïne comme drogue la plus consommée lors d'une overdose aux États-Unis.

Slate.fr

Newsletters

La psychochirurgie ne s'est pas arrêtée au pic à glace

La psychochirurgie ne s'est pas arrêtée au pic à glace

De la très barbare lobotomie aux techniques prometteuses de stimulation cérébrale, la médecine cherche depuis les années 1930 à traiter les maladies mentales en touchant à notre cerveau.

La démence est-elle plus répandue chez les personnes âgées LGBT+?

La démence est-elle plus répandue chez les personnes âgées LGBT+?

Souvent privé·es de recours médical, les seniors LGBT+ développeraient davantage de troubles cognitifs que les hétérosexuel·les.

Le scandale de l'amiante est une bombe à retardement

Le scandale de l'amiante est une bombe à retardement

Responsable d'un cancer de la plèvre, l'amiante est interdite en France depuis 1997. Deux décennies plus tard, 1.100 nouveaux cas de la maladie surviennent encore chaque année.

Newsletters