Politique

L'exécutif peut-il reprendre la main sur les «gilets jaunes»?

Temps de lecture : 2 min

À l'aube de l'ouverture du grand débat national, mais aussi d'un nouveau samedi de manifestations.

L'année finissait mal pour Emmanuel Macron. Elle commence mal. Le grand débat sur lequel le gouvernement fonde tous ses espoirs pour sortir de la crise démarre avec la polémique sur le salaire de celle qui devait le piloter, Chantal Jouanno. Elle a finalement jeté l'éponge, sans pour autant démissionner de la présidence de la Commission nationale du débat public.

Comment l'exécutif peut-il reprendre pied? Quel impact pourrait avoir le grand débat? La sympathie de l'opinion publique envers les «gilets jaunes» va-t-elle faiblir?

Des questions débattues entre Franck Louvrier, ancien conseiller communication de Nicolas Sarkozy, Pierre Jacquemin, rédacteur en chef de la revue Regards, et Virginie Le Guay, cheffe-adjointe du service politique de Paris Match, dans «Politique», l'émission de Roselyne Febvre et de Jean-Marie Colombani sur France 24, en partenariat avec Slate.

Retrouvez «Politique» tous les jeudis à 16h10 sur France 24 et les vendredis après-midi sur Slate.fr.

Newsletters

Livre Noir, la chaîne YouTube qui fait reluire l'extrême droite

Livre Noir, la chaîne YouTube qui fait reluire l'extrême droite

Lancée en février, elle a déjà réussi quelques jolis coups éditoriaux en interviewant notamment Marion Maréchal et Éric Zemmour. Pas tout à fait un hasard pour une chaîne dont l'un des fondateurs assume un positionnement «de droite». Et plus si affinités.

Washington comprend enfin à quel point les choses pourraient mal tourner en Afghanistan

Washington comprend enfin à quel point les choses pourraient mal tourner en Afghanistan

Le plan d'évacuation des Afghans qui ont travaillé pour les Américains est le bienvenu, mais il ne constitue pas un vote de confiance dans l'avenir du pays.

Le mouvement antivax n'est pas qu'une dérive complotiste

Le mouvement antivax n'est pas qu'une dérive complotiste

[Chronique #17] On peut se moquer des anti-vaccins, mais il faut reconnaître dans leur mouvement une réaction de défense à l'égard d'un pouvoir et d'une parole frappés de soupçon.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio