Égalités / Politique

Le drapeau trans a désormais sa place dans les bureaux du Congrès américain

Temps de lecture : 2 min

L'élue démocrate Jennifer Wexton a accroché le drapeau de la fierté transgenre devant son bureau dans les locaux du Congrès pour rendre hommage à la communauté.

Jennifer Wexton lors d'un discours après sa victoire aux élections de Virginie, à Dulles, le 6 novembre 2018 | Andrew Caballero-Reynolds / AFP
Jennifer Wexton lors d'un discours après sa victoire aux élections de Virginie, à Dulles, le 6 novembre 2018 | Andrew Caballero-Reynolds / AFP

D’habitude, l’enfilade des bureaux des représentants du Congrès, situés dans l'annexe de Longworth, un peu au sud du Capitole, laisse voir une succession de drapeaux aux couleurs des États-Unis, du Congrès ou des différents États représentés. En prenant son office, la représentante démocrate nouvellement élue, Jennifer Wexton, a accroché à côté du drapeau de la Virginie, celui de la fierté transgenre.

Avec ses bandes bleu clair, roses et blanche, le drapeau représente les hommes trans, les femmes trans et les personnes intersexes, qui transitionnent ou qui se considèrent elles-mêmes d'un genre neutre ou indéfini. Accroché devant la porte de Jennifer Wexton, il apparaît aussi comme une revendication pour les droits des personnes trans.

Soutenir les droits des trans sous l'ère Trump

Sur Twitter, l’élue de Virginie a explicité son geste ainsi: «C’est personnel pour moi. Nous parlons de ma famille et de mes amis. Je veux que tous les membres de la communauté trans sachent qu’ils sont les bienvenus et qu’ils sont aimés, même face aux attaques de cette administration.»

Jusqu’à présent, l’administration Trump a en effet multiplié les mesures et les déclarations transphobes, interdisant notamment aux personnes trans sous traitement médical de servir dans l’armée américaine, et excluant les travailleurs et travailleuses trans des protections apportées par le Civil Rights Act de 1964.

«Je ne pensais pas qu’accrocher ce drapeau poserait problème, mais j’ai reçu un déferlement énorme de messages de soutien et de remerciement de la part de la communauté LGBT, a déclaré Wexton à NBC News. Nous avons reçu des messages de personnes partout à travers le pays qui m’ont dit à quel point c’était important pour elles de voir cela dans les couloirs du Congrès.»

Wexton a également tenu à saluer Danica Roem, la première personne transgenre élue à un poste d’État, qui a fait campagne avec elle et siégeait à ses côtés à l’Assemblée générale de Virginie en 2018.

Les défenseurs et défenseuses des droits des trans ont salué cet acte: «En affichant le drapeau de la fierté transgenre à son bureau, la représentante Wexton indique clairement que l’égalité de tous devrait être une valeur indispensable pour les législateurs et les familles à travers le pays», a affirmé Mara Keisling, la directrice exécutive du Centre national pour l’égalité des transgenres.

Comme le rappelle NBC, le 116ème Congrès est «le plus diversifié de l’histoire» des États-Unis. C’est la première fois qu’autant de femmes législatrices accèdent au Congrès, et qui comptent parmi elles les premières élues autochtones (Sharice Davids et Deb Haaland) et musulmanes (Ilhan Omar, Rashida Tlaib).

Slate.fr

Newsletters

She-Ra et ses copines infligent une bonne baffe féministe au monde des super-héros

She-Ra et ses copines infligent une bonne baffe féministe au monde des super-héros

«She-Ra et les princesses au pouvoir», diffusé sur Netflix depuis novembre 2018, met au goût du jour son ancêtre des années 1980, sororité et problématiques LGBT+ incluses.

Aux États-Unis, la question de l'antisémitisme fait imploser la Women's March

Aux États-Unis, la question de l'antisémitisme fait imploser la Women's March

Deux ans après sa première manifestation, le mouvement se divise. En cause, le refus de l'une des fondatrices de condamner les propos antisémites et homophobes du leader de Nation of Islam.

Depuis les protestations lors de l’hymne américain, les joueurs noirs de NFL sont moins aimés par les fans blancs

Depuis les protestations lors de l’hymne américain, les joueurs noirs de NFL sont moins aimés par les fans blancs

Chaque année, une étude évalue la popularité des stars de la ligue de football américain.

Newsletters