Santé

Pourquoi il n'existe pas de traitement contre la gueule de bois

Temps de lecture : 2 min

C'est principalement parce que, comme les flocons de neige, il n'y en a pas deux semblables.

Aspirine 81 mg | Joe Raedle / Getty Images North America / AFP
Aspirine 81 mg | Joe Raedle / Getty Images North America / AFP

Si un laboratoire pharmaceutique parvenait un jour à commercialiser une pilule permettant de faire disparaître les effets de la gueule de bois en un temps record, il y a fort à parier qu'il finirait par écraser tous ses concurrents. Aspirine, citrate de bétaïne, hectolitres d'eau minérale et intégrale de Friends sur Netflix: jusqu'ici, on n'a guère trouvé mieux pour tenter de combattre ce mal universel à cause duquel tant de personnes se promettent qu'elles ne boiront plus jamais une goutte d'alcool.

The Verge a interrogé le journaliste Shaughnessy Bishop-Stall, qui vient de publier un livre dédié au sujet, paru chez Penguin Random House. Il rappelle notamment que la définition de la gueule de bois balaie un large spectre en fonction des cultures, des pays et des sensibilités. Ce qui rend plus complexe la conception d'un unique traitement qui annihilerait toutes les formes de gueules de bois identifiées.

Intérêts divergents

À ce jour, explique le journaliste, peu de scientifiques continuent à plancher sur le sujet. Un groupe de dix chercheurs et chercheuses se réunit une fois par an afin de partager les résultats des investigations de chacun et de chacune, qui portent principalement sur les causes de la gueule de bois (et non sur la façon de la traiter). De l'autre côté du spectre, l'industrie pharmaceutique continue à tenter des avancées dans ce domaine, mais en tentant quant à elle de trouver un traitement magique et efficace.

Alors que ces deux groupes auraient tout intérêt à travailler main dans la main, ils continuent à s'ignorer copieusement. Shaughnessy Bishop-Stall explique par ailleurs qu'on lui a présenté des centaines de prétendus traitement anti gueule de bois, dont aucun ne s'est avéré réellement efficace, ou en tout cas pas au-delà d'un petit échantillon de population. Pour encore de nombreuses années, le meilleure traitement pour soigner votre gueule de bois devrait donc rester celui que vous avez conçu par vous-même, adapté à votre physiologie et à votre façon d'encaisser les soirées trop arrosées.

Slate.fr

Newsletters

Avec l’évolution, deviendrons-nous immunisés contre les maladies?

Avec l’évolution, deviendrons-nous immunisés contre les maladies?

L'histoire de la tuberculose est à ce titre instructive.

Un homme s'est injecté son sperme pendant 18 mois pour soigner un mal de dos

Un homme s'est injecté son sperme pendant 18 mois pour soigner un mal de dos

Spoiler: cela n'a pas fonctionné.

Le burn-out n'est pas qu'une maladie de millennials

Le burn-out n'est pas qu'une maladie de millennials

Il ne toucherait que la génération internet à l'exclusion des autres. Or, c'est bien parce que tout le monde est concerné que le burn-out mérite une réponse collective.

Newsletters