Société

Le bingo de Noël 2018 

Temps de lecture : 2 min

Le grand concours Instagram du «Qui aura confectionné le plus spectaculaire calendrier de l’avent avec de la feuille d’or dessus, des vrais rennes autour, et des jouets en bois dedans» vous aura surement mis sur la piste: Noël approche. 

Mads Claus Rasmussen / Ritzau Scanpix / AFP
Mads Claus Rasmussen / Ritzau Scanpix / AFP

Cette année 2018 a au moins le bon goût de faire tomber le 24 un lundi, à l’inverse des années précédentes et de ses réveillons qui coïncidaient avec le week-end, nous privant ainsi de précieux jours chômés de gueule de bois réparatrice (HOLLANDE DÉMISSION). Mais c’est là la seule nouveauté. Car Noël, comme tous les ans, vous amènera probablement à partager un repas interminable avec vos proches (et moins proches).

L’occasion de mettre à jour le bingo de Noël de Slate.fr

Les règles sont simples: chaque case propose une situation susceptible de se produire, ou une phrase qui sera probablement prononcée par un convive. Il suffit alors de cocher la case correspondante au fur et mesure. Celui qui remporte le plus de cases a gagné. Et n’aura qu’à traverser la rue pour obtenir son gain.

Voici deux grilles à remplir:

Timohthy A. Clary / AFP

Mads Claus Rasmussen / Ritzau Scanpix / AFP

En savoir plus:

Newsletters

«Comment font les gens aujourd'hui pour faire de nouvelles rencontres?»

«Comment font les gens aujourd'hui pour faire de nouvelles rencontres?»

[C'est compliqué] Cette semaine, Lucile conseille Camille, qui est toujours célibataire alors qu'elle a apparemment tout pour plaire.

Le pape se dit favorable aux unions civiles pour les couples homosexuels, mais l'Église suivra-t-elle?

Le pape se dit favorable aux unions civiles pour les couples homosexuels, mais l'Église suivra-t-elle?

La dernière déclaration de François en faveur d'une union civile pour les couples de même sexe est loin de faire l'unanimité dans l'Église catholique, et survient sur fonds de tension.

«Une fille qui était passée par lui devenait sa propriété»

«Une fille qui était passée par lui devenait sa propriété»

[Épisode 5] Pompier volontaire puis policier, Jean-Régis Julien a tout pour mettre les femmes en confiance et sait en tirer parti, de sorte que ce qu'il fait n'est jamais vraiment de sa faute.

Newsletters