Politique

Emmanuel Macron a-t-il réussi à éteindre l'incendie des «gilets jaunes»?

Temps de lecture : 2 min

Avec un projet de loi et l'annonce d'un grand débat à venir.

Le projet de loi visant à calmer la révolte des «gilets jaunes» a été adopté ce jeudi à l’Assemblée nationale et devrait l’être ce vendredi au Sénat. Il contient quatre articles, qui reprennent les promesses formulées par Emmanuel Macron: prime exceptionnelle exonérée de charges et d’impôts, heures supplémentaires défiscalisées, baisse de la CSG et prime d’activité revalorisée.

Suffira-t-il à éteindre l'incendie? Difficile d'en être certain, à la veille d'un «acte VI» déjà annoncé par certains leaders du mouvement et sur des pages Facebook et alors que les cafouillages se sont multipliés au sein de l'exécutif.

«Il y a chez les “gilets jaunes” –qui sont des gens qui découvrent leur pouvoir– une sorte d'ivresse, une sorte de plaisir à se retrouver ensemble, à voir qu'on n'est pas seul, que les médias commencent à vous respecter plus que les politiques», estime Roland Cayrol, politologue et chercheur à Sciences Po.

Avec Virginie Le Guay, cheffe-adjointe du service politique de Paris Match, et Nicolas Tenzer, directeur de la revue Le Banquet et professeur à Sciences Po, ils en débattent dans «Politique», l'émission de Roselyne Febvre et de Jean-Marie Colombani sur France 24, en partenariat avec Slate.

Retrouvez «Politique» tous les jeudis à 16h10 sur France 24 et les vendredis après-midi sur Slate.fr.

Newsletters

Réforme des retraites: les enjeux de la clause du grand-père

Réforme des retraites: les enjeux de la clause du grand-père

Cette disposition est déjà appliquée outre-Alantique et au Québec.

Peut-on encore emmener nos enfants manifester?

Peut-on encore emmener nos enfants manifester?

Leur faire partager ce moment, aujourd'hui, c'est risquer de les mettre face aux lacrymos, aux LBD, aux canons à eau, aux éclats de grenades de désencerclement et aux nasses.

Réforme des retraites: la France paralysée comme en 1995?

Réforme des retraites: la France paralysée comme en 1995?

Le mouvement social est d'ores et déjà reconduit lundi 9 décembre.

Newsletters