Boire & manger / Sciences

Le changement climatique met en danger les truffes

Temps de lecture : 2 min

Des chercheurs prédisent un déclin de 78% à 100% de la production du précieux champignon d'ici la fin du siècle.

 Pisteurs de truffe  | Pensiero License by

Y aura-t-il de la truffe à Noël? Pour le prochain, passe encore, mais la production du précieux champignon pourrait disparaître d'ici 2100 selon les calculs de Paul Thomas et Ulf Büntgen chercheurs affiliés notamment aux universités de Stirling et de Cambridge, au Royaume-Uni.

En cause, le changement climatique avec l'augmentation des températures et des périodes de sécheresse. Une réalité qui pourrait avoir un «énorme impact économique, écologique et social», potentiellement accélérée par d'autres facteurs accompagnant l'affolement de la météo.

L'étude, qui sera formellement publiée en mars 2019 dans la revue Science of The Total Environment, est la première à analyser les probables effets des dérèglements climatiques sur Tuber melanosporum, la truffe noire européenne. Selon les calculs de Thomas et Büntgen, la production pourrait décliner de 78% à 100% entre 2071 et 2100. Dans leurs modèles, la disparition de la truffe pourrait même survenir encore plus tôt en prenant en compte des éléments annexes au changement climatique comme les vagues de chaleur, les feux de forêt, les ravageurs et les maladies.

Pour préserver au maximum la production de truffe noire en Europe, Thomas et Büntgen recommandent de modifier les pratiques de culture du champignon afin de favoriser des techniques –comme le paillage– permettant d'atténuer les fluctuations des températures du sol et de conserver son humidité ou encore d'installer des plantations dans des pays où le climat sera plus favorable à l'avenir. En 2017, les deux scientifiques avaient ainsi obtenu la première récolte de truffes du Périgord au Royaume-Uni, dénichée par Bella, chienne truffière.

Slate.fr

Newsletters

Vous n'avez sans doute jamais goûté de vrai wasabi

Vous n'avez sans doute jamais goûté de vrai wasabi

Il n'a rien à voir avec la pâte verte que nous mangeons en Occident.

Les sodas pourraient entraîner une mort prématurée

Les sodas pourraient entraîner une mort prématurée

Les femmes sont les plus touchées.

Erreurs et injustices du Michelin 2019

Erreurs et injustices du Michelin 2019

Pascal Barbot, chef de l'Astrance, perd sa troisième étoile et Alain Dutournier, aux manettes du Carré des Feuillants, sa seconde. Le guide ne présente aucun argument pour justifier ce choix arbitraire.

Newsletters