Parents & enfants / Société

La hotte liste façon «gilets jaunes»

Temps de lecture : 5 min

Y aura-t-il des «gilets jaunes» à Noël? Dans la rue, on n’en sait rien. Mais sous le sapin, le jaune se porte très bien.

Noël jaune | Joran Quinten via Unsplash CC License by
Noël jaune | Joran Quinten via Unsplash CC License by

Mini-«gilets jaunes»

Qu’ils soient dubitatifs ou péremptoires, nos bambins ont beaucoup parlé des «gilets jaunes» dans les cours de récréation.

«Les enfants sont très demandeurs d’explications et de pédagogie autour d’un mouvement dont ils ont beaucoup entendu parler, explique Nadia, éducatrice au rond-point de la N 131. Nous pouvons les aider à faire imagination avec des jouets bruts. Parfois, un simple pavé et quelques boulons peuvent aider l’enfant à vivre ses rêves. Pour ceux qui sont moins structurés, il existe des kits plus didactiques, comme les box Playmobil, qui aident à reproduire les affrontements entre casseurs et CRS.»

Nadia invite les parents à être «très attentifs aux stéréotypes de genre. Il est très important que des filles puissent elles aussi lancer des pavés sur les garçons, et que ceux-ci n’hésitent pas à se mettre en situation de premiers soins s’il y a des personnes blessées.»

La hotte de Nadia pour les tout petits: 155,61 euros

Noël au rond-point avec cent euros de plus

«Cette année, Noël, ça va être un peu raide, avoue René, cinq semaines de rond-point au compteur. Même si le Macron nous a promis des sous en plus, ça va pas l’faire. Le seul truc qu'on peut flamber, c'est l'pastis. On va se débrouiller avec ce qu’on a, l’essentiel c’est d’être ensemble jusqu’au bout.»

Pour ce Noël au rond-point, il apportera des «œufs mimosas en entrée, c’est joli et ça cale bien, avec du maïs en accompagnement, pour rester dans le ton». Rencontrée ici, «il y a deux semaines, elle avait un gilet tellement lumineux, j’ai flashé, ce fut comme une putain d’apparition», Josette viendra avec des saucisses à la moutarde, mais «avec plus de moutarde que de saucisses, vu le budget». En dessert, ce sera «des bananes ou sinon une recette que j’ai vu sur Marmiton, pour les gosses, des Danette vanille sur son lit de cornflakes».

Malgré l’amertume, les cent euros de Manu sont les bienvenus. René s’est permis «une petite folie quand même», avec une combi seconde peau 100% jaune, «histoire de mettre du piment dans le couple». Et sa compagne va «se mettre la Pikachu, faut pas lui en promettre à Josette».

Le panier gourmand de René et Josette: 99 euros

  • 2 x 6 œufs de plein air Auchan: 3,10 €
  • Mayonnaise en tube Auchan: 0,75 €
  • 2 flacons souples de moutarde de Dijon (265g): 2,48 €
  • «Mmm! saucisse de Toulouse 700g»: 6,09 €
  • 2 x 3 boîtes de 140 g de maïs doux en grains: 3,20 €
  • Danette saveur vanille: 1,33 €
  • Kellogg's corn flakes 500g: 2,74 €
  • Accompagnement boisson conseillé: pastis Ricard: 20,22 €
  • Combi seconde peau: 43,23 €
  • Combinaison Pikachu (AliExpress): 17,86 €

(En) marché de Noël

Pour Aurélien, webconsultant à e-rond-point, une «plateforme participative de step-meeting pour workshopper efficace en utilisant toutes les ressources du neighbourhood», Noël sera résolument start-up nation.

Avec son compagnon, ils sont «toujours macronistes. Plus que jamais! On adore Macron et tout ce qu’il fait, on est vraiment fans». Pour Noël, ils ont choisi de faire un don à En Marche!. «Manu a donné cent euros, c'est énorme. On s'est dit: “Ben nous aussi, on donne.” Avec la réduction d'impôt, franchement, y'a aucune raison de se priver!»

Ils ont également acheté plusieurs sweats «Emmanuel Macron Président» (25 €), pour offrir à leurs amis. «Et on en garde pour la famille. La couleur est chouette. Rien à voir avec le jaune fluo!» Ils ont également craqué à la boutique de l’Élysée: «Nos enfants ont tellement de mugs Élysée ou Manu (24,90 €) qu’ils ne savent plus quoi en faire. À l'école, ils sont en train de brainstormer une tombola géante pour les européennes.»

Noël 2018, la France d’en haut prend l’hélico

«Je n’ai plus aucune commande de Ferrari rouge, explique Loïs-Gaëtan, concessionnaire au rond-point du Trocadéro. Mais les Lamborghini jaunes s’arrachent comme des petits pains. Les clients ont compris que le gilet jaune posé sur la plage avant ne suffisait plus: il faut être jaune avec le cœur! On trouve des occasions à des prix vraiment sympas. Ce serait bête de pas en profiter pour s’encanailler un peu...», conclut-il.

Au Franprix-Real Estate de Passy, la tendance est aux cadeaux d’évasion de proximité: «Nombre de nos clients avaient pris leur week-end, et il y a une certaine frustration d’être passé à côté du spectacle. Aussi louons-nous beaucoup de terrasses avec vue sur les Champs, mais aussi dans des arrondissements inférieurs, comme le 9e, où la casse reste de très bonne qualité, observe Reine-Claude, conseillère clientèle au rayon voyages. On peut aussi s’offrir un survol des manifs en hélicoptère. Les enfants adorent! C’est un moment inoubliable.»

Le petit plus de Reine-Claude

«N'oublions pas que cela peut être dangereux. Mieux vaut prendre du gel hydroalcoolique pour se désinfecter, si d'aventure on croisait un manifestant

La hotte «évasion » de Passy: 400.000 euros

  • Lamborghini Urus, Aventador et Aventador cabriolet: occasions à partir de 205.000 €, 280.000 € et 375.000 €
  • Terrasse avec vue sur les manifs: compter 500 à 1.000 € par jour, champagne inclus. Les samedis, les prix peuvent s’envoler.
  • Virée jaune en hélicoptère: de 229 € à 399 € par passager, hors frais d’enregistrement (24,50 €). Compter 1h30 pour un vol de 25 minutes.

Yellow dress code avenue Montaigne

«Il y a quelque chose d’extraordinairement puissant dans le happening de ces derniers jours, s’enthousiasme Marie-Edmonde, gérante d’un «tout petit» hedge fund situé au rond-point des Champs-Élysées. À la maison, on a tout de suite adoré et on a prévu un Noël –comment dire?– terriblement gilet. Pas en jaune pisseux, comme ces pauvres gens dans la rue, bien sûr. Du vrai jaune, un peu vangoghé, si possible. Nous, ce sera dress code tout simple, trois fois rien, on a juste un peu chiné avenue Montaigne.»

Pour le Jour de l’An, sa famille et elle iront «aux Champs-Élysées, en toute décontraction. Louis-Pierre se contentera d’un t-shirt et de mocassins Todds. Moi, je porterai une robe de rien du tout, mon sac Chanel fera la différence. Et puis des escarpins Opium d’Yves-Saint-Lau. Il ne faudrait pas que ça dure trop longtemps, les talons, c’est pas l’idéal pour les manifs», s’inquiète-t-elle.

Et les enfants? Dior reste une valeur sûre: short pour Christophe et petite mousseline pour Hélène. Et elle leur offrira des sneakers déjà sales avant la manif, «c’est une idée gé-ni-a-le».

S’il fait froid, ce sera bonnet et écharpe upside jaune fluo pour tout le monde. En revanche, s’inquiète son mari, «nous n’avons pas encore trouvé de masques à gaz griffé. C’est un vrai problème». Avis aux créateurs!

Le conseil de dernière minute

«Ah, j’oubliais! Pour notre épagneul, on a trouvé un gilet de sécurité réfléchissant chez Wanino, c’est tellement laid que c’en est chic! Y'a que le prix de choquant: 24,99 €. Cheaaaaap! J’ai vraiment cru qu’ils avaient mis la virgule au mauvais endroit!»

Dress code chiné en marge des manifs: 12.469,99 euros

Jean-Marc Proust Journaliste

Newsletters

Google peut-il aider à réduire le taux de suicide chez les jeunes LGBT+?

Google peut-il aider à réduire le taux de suicide chez les jeunes LGBT+?

La firme américaine est en train de développer des outils dans ce but.

Donner son utérus à une autre femme: «c'était mon but d'aider quelqu'un»

Donner son utérus à une autre femme: «c'était mon but d'aider quelqu'un»

Heather Bankos est la 70ème femme dans le monde à faire don de son utérus.

Une énième réforme de l'enseignement des langues au lycée est-elle (vraiment) indispensable?

Une énième réforme de l'enseignement des langues au lycée est-elle (vraiment) indispensable?

La formation et le recrutement du personnel enseignant s'apprêtent à subir une nouvelle réforme.

Newsletters