Monde

Donald Trump est «une personne horrible» selon son nouveau chef de cabinet

Temps de lecture : 2 min

En tant que «chief of staff», Mick Mulvaney doit diriger la Maison Blanche.

Mick Mulvaney est le nouveau chef de cabinet de Donald Trump. Brendan Smialowski / AFP
Mick Mulvaney est le nouveau chef de cabinet de Donald Trump. Brendan Smialowski / AFP

À peine nommé chef de cabinet depuis le 14 décembre, Mick Mulvaney a déjà vu une de ses précédentes diatribes contre Donald Trump être ressortie par les médias. La vidéo, notamment retrouvée par le Guardian, montrait son dédain pour l’homme d’affaires devenu président des États-Unis, peu de temps avant son élection.

Cet ancien membre du Congrès républicain, qui était avant sa nomination directeur du Budget fédéral, a fait ce commentaire lors d’un débat avec un challenger démocrate en Caroline du Sud.

«Oui, je soutiens Donald Trump. Je le fais avec le plus d'enthousiasme possible, compte tenu du fait que je pense que c'est une personne horrible», y déclarait Mick Mulvaney, précisant toutefois qu’Hillary Clinton était un choix «tout aussi mauvais».

Il avait également tenu des propos similaire dans un post Facebook d’octobre 2016, supprimé peu avant qu’il n’intègre l’administration Trump, raconte le quotidien canadien The Globe and Mail.

«Je pense que nous avons appris une chose à propos de Donald Trump au cours de cette campagne, c’est que ce n’est pas une très bonne personne, y écrivait-il à propos du fameux enregistrement où Donald Trump se vantait «d’attraper les femmes par la chatte». Ce qu’il a dit dans l’enregistrement audio est dégoûtant et indéfendable. J’imagine qu’il a probablement dit encore pire [...]. J’ai décidé que je n’aimais pas particulièrement Donald Trump en tant que personne. Mais je vote toujours pour lui. Et je demande toujours aux autres de faire de même».

Une porte-parole de Mulvaney au Bureau de la gestion et du budget a déclaré que ces remarques étaient «anciennes» et qu’elles avaient été faites avant sa rencontre avec Trump. «Mick Mulvaney a soutenu le candidat Trump pendant les élections, et son soutien au président Trump n'a jamais faibli lorsqu'il était au service de l'administration», a continué la porte-parole dans un communiqué. «Il aime et respecte le président et il aime travailler pour lui. Plus important encore, le directeur Mulvaney croît en notre président – parce qu’il travaille chaque jour pour aider des millions d’Américains et prend la défense de notre grand pays».

Mick Mulvaney n’était pourtant pas le premier choix de Donald Trum en chef de cabinet. Ce dernier avait proposé au chief of staff du vice-président Pence, Nick Ayers, puis à Chris Christie, ancien gouverneur du New Jersey. C’est au final Mick Mulvaney qui a hérité du poste. C’est déjà le troisième chef de cabinet différent pour Donald Trump, un peu plus de deux ans après son élection.

Slate.fr

Newsletters

Neum, le territoire qui échappe aux radars de l'Histoire

Neum, le territoire qui échappe aux radars de l'Histoire

Vous ignorez tout de ce territoire bosnien qui fait de la région de Dubrovnik une enclave croate? Logique: sa frontière ne fait que vingt kilomètres de long.

La manière de parler de Donald Trump est riche d'enseignements

La manière de parler de Donald Trump est riche d'enseignements

La langue de Trump est un miroir implacable: du président lui-même, de l'Amérique et de notre époque.

Le vice-président américain compare Trump à Martin Luther King

Le vice-président américain compare Trump à Martin Luther King

Selon Mike Pence, le combat de Trump pour un mur frontalier rappelle celui de Martin Luther King pour une meilleure démocratie.

Newsletters