Société / Monde

Un homme bloqué deux jours dans la ventilation d’un restaurant chinois

Temps de lecture : 2 min

Attention si vous êtes claustrophobe, n’allez pas plus loin, cet article est votre pire cauchemar.

Ramonez vos cheminées avec le passage du Père Noël | Robin Benzrihem via Unsplash CC License by
Ramonez vos cheminées avec le passage du Père Noël | Robin Benzrihem via Unsplash CC License by

Un homme de 29 ans est resté coincé deux jours dans un conduit de ventilation d’un restaurant situé à San Lorenzo, en Californie. Comment s'y est-il retrouvé? Pour l'instant, personne ne le sait vraiment.

La théorie la plus probable serait celle d'une tentative de cambriolage qui aurait terriblement mal tourné. «Il est plutôt mince, et comme les parois sont très visqueuses et qu’il s’est débarrassé de ses vêtements, il pensait probablement qu’il glisserait jusqu’en bas», a déduit le sergent Ray Kelly, porte parole du bureau du Sheriff du comté d’Alameda.

Le problème est que la ventilation ne descend pas droit dans le restaurant. Après avoir progressé sur environ un mètre cinquante, l’homme s’est retrouvé bloqué par un virage dans le conduit, immobilisé dans une position particulièrement inconfortable.

À moitié accroupi, les bras au dessus de la tête, il a tenté d’appeler à l’aide en vain, ses cris étouffés par l’épaisse couche de graisse sur les parois du conduit. Ce n’est que mercredi, deux jours plus tard, qu’un voisin est venu à sa rescousse.

Un voisin à la rescousse

«J’entendais "Uh, uh" et je ne comprenais pas d’où ça venait», a déclaré Igor Campos, un commerçant voisin à la télévision locale. Ce n’est qu’en faisant le tour du bâtiment qu’il a compris que «quelqu’un était piégé dans le conduit du toit»: «J’ai appelé les secours et je lui ai demandé son nom. Il me répondait: “Aidez moi s’il vous plait. Ne me faites pas de mal” et je répondais: “Je ne veux pas vous faire du mal, je veux vous aider’’».

Une fois sur place, les pompiers n’ont pas pu sortir la victime par le haut, de peur de le blesser sur les rebords acérés du conduit. Il ont donc du démonter l’aération morceau par morceau afin de l'extirper sain et sauf. Ils l'ont ensuite amené à l'hôpital, «déshydraté, épuisé, glacé, confus et les bras complêtement engourdis». S'il pourra vraisemblablement se remettre totalement de se séjour en ventilation, un jour de plus aurait pu lui être fatal.

Malgré les suspicions de tentative de cambriolage, Kelly a déclaré ne pas vouloir engager de poursuites contre lui pour l’instant: «On a décidé d’avoir un peu de compassion. Je pense qu’il a souffert plus qu’assez. Et puis c’est l’esprit de Noël.»

Slate.fr

Newsletters

Mentalisme, voyance et charlatans, où est l'arnaque?

Mentalisme, voyance et charlatans, où est l'arnaque?

Les mentalistes lisent dans vos pensées, devinent votre code de carte bleue, et sont parfois capables de tordre des cuillères par la force de l'esprit. Mais les techniques de ces magicien·nes peuvent aussi être utilisées par des charlatans, qui...

Arrêtez de mettre les boss en copie de vos mails

Arrêtez de mettre les boss en copie de vos mails

D'abord, rapporter, c'est pas bien. Et c'est tellement contre-productif.

Les Partout contre les Quelque Part: la nouvelle lutte des classes

Les Partout contre les Quelque Part: la nouvelle lutte des classes

Le Brexit au Royaume-Uni, l'élection de Donald Trump aux États-Unis, les «gilets jaunes» en France... Un peu partout dans le monde, une partie de la population fait entendre sa voix, sa colère, s'élève contre les élites. Ce sont les Somewhere, les...

Newsletters