Life

Comment écrire un article à succès sur le New York Times

Slate.fr, mis à jour le 09.02.2010 à 18 h 25

Soyez drôle, positif, inspirez respect et admiration, et surtout, soyez connu. Alors peut-être aurez-vous le plaisir de voir votre article dans la liste des plus envoyés du site Internet du New York Times.

Dans sa rubrique consacrée à la science, John Tierney décrypte les rouages de la liste qui fait trembler les journalistes, à l'aide d'une étude publiée par deux chercheurs de la Wharton School de l'Université de Pennsylvanie.

Jonah Berger et Catherine L. Milkman ont étudié près de 7.710 articles parus sur le site du New York Times entre le 30 août 2008 et le 15 février 2009, à raison d'une visite sur la page d'accueil toutes les 15 minutes.

D'après leurs résultats, 4 facteurs principaux semblent expliquer la «viralité» des articles. Sa capacité à être «awe-inspiring»: c'est à dire à inspirer au lecteur un sentiment de crainte mêlé de respect. Ce qui explique pourquoi 30% des articles de la rubrique «science» apparus sur la page d'accueil se sont retrouvés dans la liste (20% pour les autres articles). «Les sciences ont eu de meilleurs résultats que prévus», selon le Dr. Berger, «des articles sur la vision des biches se retrouvaient en haut de la liste».

Si l'article joue sur les émotions, il a aussi de fortes chances de s'y retrouver. Idem s'il aborde un aspect positif d'un problème de société, comme par exemple cette critique d'une petite pièce de théâtre qui parle des étrangers s'installant à New York et tombant amoureux de la ville.

Mais comme le relève le site Gawker, la chronique de Paul Krugman, économiste et prix Nobel d'Economie en 2008, ou bien de Nicholas D. Kristof, double prix Pulitzer, ont plus de chances d'être dans la liste, tout simplement parce que les auteurs sont connus.

Enfin, un petit coup d'œil aux articles les plus envoyés ces 30 derniers jours montre aussi que tout ce qui se rapporte de près ou de loin à Facebook sera un succès. «The 3 Facebook Settings Every User Should Check Now», publié le 20 janvier, caracole toujours en tête.

Pour Joshua Benton, le directeur de Nieman Journalism Lab, «ceux qui s'intéressent à Facebook sont naturellement prédisposés à partager des articles en ligne avec leurs amis». Pour le directeur du centre de recherche sur les nouveaux médias de l'université de Harvard, «ces derniers temps, on dirait que les articles parlant de médias sociaux, de perte de poids et de nourriture sont probablement ceux qui vont apparaître dans la liste des articles les plus envoyés».

Pour preuve, cet article sur un restaurateur qui a décidé de courir le marathon de New York en 2008.

[Lire l'article complet sur le New York Times].

Image: Immeuble du New York Times par Joe Shlabotnik (Flickr).

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr

Slate.fr
Slate.fr (9125 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte