Culture

Britney Spears et Kylie Minogue version classique

Temps de lecture : 2 min

A l'occasion de la cérémonie des Victoires de la musique classique, qui a eu lieu lundi 8 février, le blog Bonne Nouvelle du Monde revient sur le «formidable boulot» des «Cris de Paris», un chœur de musiques baroque et contemporaine qui «s'échine à briser le vernis intello qui colle à leur répertoire pour qu'il rencontre un nouveau public».

Pour ce faire, ils reprennent à leur sauce des chansons de variété française ou de pop internationale, de Kylie Minogue à Brigitte Fontaine en passant par Björk et Britney Spears. Le blog précise:

Ne vous y trompez pas, on est pas dans le simple gadget pour rentabiliser une chorale en mal d'entrées. S'ils revendiquent une volonté de faire du "divertissement", la démarche est de l'ordre de la recherche musicale: déconstruire et recomposer les chansons populaires pour y révéler des beautés cachées. C'est notamment le cas dans leur version de "manon" de Gainsbourg, dont la puissance harmonique est comme magnifiée.

[Lire l'article complet sur bonne nouvelle]

Vous souhaitez proposer un lien complémentaire sur ce sujet ou sur tout autre sujet d'actualité? Envoyez-le à infos @ slate.fr

Slate.fr

Newsletters

«La Tendre indifférence du monde» et «Dakini», beautés lointaines

«La Tendre indifférence du monde» et «Dakini», beautés lointaines

Ce mercredi 24 octobre sortent sur les écrans deux très beaux films. Découverts dans des grands festivals, ils sont originaires de pays d’Asie qui n’occupent pas souvent l’affiche.

De retour du Paris Podcast Festival

De retour du Paris Podcast Festival

Un épisode un peu spécial de l'Agenda du Loisir Français cette semaine. De retour de Paris, Henry Michel nous raconte son expérience du premier festival dédié au podcast natif, en présence de toute la grande famille du podcast français. Alors non,...

Mon petit chat est mort

Mon petit chat est mort

[Blog, You will never hate alone] Je ne sais pas s'il m'aimait, et à dire vrai, je m'en fiche royalement. Je sais seulement que tous les deux, nous étions inséparables.

Newsletters