Politique

Comment le gouvernement peut-il se sortir de la crise des «gilets jaunes»?

Temps de lecture : 2 min

Débat à la veille de nouvelles manifestations annoncées à Paris et dans toute la France.

Emmanuel Macron pensait pouvoir tout changer. Il voulait faire différemment, convaincu de sa force de persuation. Il ne comprenait pas les décennies de renoncements politiques et de réformes non abouties. Mais après plusieurs semaines de mobilisation des «gilets jaunes» contre les taxes sur le carburant, son gouvernement a été contraint de faire marche arrière.

Est-il trop tard pour qu'Emmanuel Macron s'en sorte indemne? Le transfert négatif opéré sur sa personne peut-il encore se résorber? Le gouvernement est-il à la hauteur de la situation?

Denis Olivennes, président de Lagardère Active,Pierre Jacquemin, rédacteur en chef de la revue Regards et Frédéric Dabi, politologue et directeur général adjoint de l’Ifop, en débattent dans «Politique», l'émission de Roselyne Febvre et de Jean-Marie Colombani sur France 24, en partenariat avec Slate.

Retrouvez «Politique» tous les jeudis à 16h10 sur France 24 et les vendredis après-midi sur Slate.fr.

Newsletters

Le Cuba d’hier explique les manifestations d’aujourd’hui

Le Cuba d’hier explique les manifestations d’aujourd’hui

Le 11 juillet 2021, les Cubains descendent dans la rue pour demander la «fin de la dictature», un événement presque inédit dont Jorge Felipe Gonzales décrit les racines. 

Livre Noir, la chaîne YouTube qui fait reluire l'extrême droite

Livre Noir, la chaîne YouTube qui fait reluire l'extrême droite

Lancée en février, elle a déjà réussi quelques jolis coups éditoriaux en interviewant notamment Marion Maréchal et Éric Zemmour. Pas tout à fait un hasard pour une chaîne dont l'un des fondateurs assume un positionnement «de droite». Et plus si affinités.

Washington comprend enfin à quel point les choses pourraient mal tourner en Afghanistan

Washington comprend enfin à quel point les choses pourraient mal tourner en Afghanistan

Le plan d'évacuation des Afghans qui ont travaillé pour les Américains est le bienvenu, mais il ne constitue pas un vote de confiance dans l'avenir du pays.

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio