Monde

Les incendies de Californie ont entraîné des émissions de carbone record

Temps de lecture : 2 min

15% des émissions totales de la Californie cette année.

Un feu de foret près de Big Bend, en Californie le 10 Novembre | Josh Edelson / AFP
Un feu de foret près de Big Bend, en Californie le 10 Novembre | Josh Edelson / AFP

La Californie a connu en 2018 les incendies les plus importants de son histoire. Les statistiques du département de protection incendie de l'État indiquent que depuis le 1er janvier, 6.228 incendies se sont déclarés et ont consumé plus de 354.000 hectares. Ils ont tué des centaines de personnes, ravagés des milliers de bâtiments et coûté des milliards de dollars pour être éteints.

Quoi qu’en pense Donald Trump, le réchauffement climatique est l’une des causes principales de ces feux dévastateurs. Le climat plus chaud rend la végétation plus sèche et prête à s’enflammer à la moindre étincelle.

En plus d’être favorisés par le réchauffement climatique, les incendies de cette ampleur l’alimentent à leur tour. L’USGS, une agence gouvernementale d’études géologiques, a calculé que les feux californiens de 2018 ont libéré l’équivalent de soixante-huit millions de tonnes de dioxyde de carbone. Un volume à peu près équivalent à celui nécessaire pour produire l’électricité de toute la Californie pendant un an. Une catastrophe écologique et sanitaire.

Année record

«Les émissions de carbone ont été incroyablement hautes en 2018, on assiste probablement à un record d’émissions causées par des feux de forêt en une seule année», précise Daniel Swain, un scientifique de l’université de Californie, à Los Angeles.

Les incendies sont tout de même loins d’être la principale source de gaz à effet de serre. Les voitures et les transports en général en sont à eux seuls responsables à 40%. Ils ont tout de même produit 15% de ce que l’État émet en un an.

Le réchauffement climatique n’est toutefois pas la seule cause de ces feux meurtriers. La forêt est de plus en plus grignotée par des habitations, agrandissant l’«interface urbain-sauvage» qui est un terrain propice aux risques d’incendie. Et augmentant du même coup le nombre de victimes à chaque départ de feu.

Slate.fr

Newsletters

Renaud Camus, les idées derrière les balles de l'attentat de Christchurch

Renaud Camus, les idées derrière les balles de l'attentat de Christchurch

L'attentat de Christchurch prouve que l'idéologie développée par Renaud Camus dans «Le Grand remplacement» a fait son chemin dans les esprits des extrémistes blancs.

Quatre ans après son élection, Justin Trudeau ne fait plus rêver personne

Quatre ans après son élection, Justin Trudeau ne fait plus rêver personne

À quelques mois des élections fédérales, le Premier ministre canadien fait face à un scandale politique qui déchire son parti. Il ne peut que difficilement compter sur son bilan pour se relever.

Au Venezuela, des soins médicaux en échange de votes pour Maduro

Au Venezuela, des soins médicaux en échange de votes pour Maduro

Des médecins cubains envoyés au Venezuela racontent comment leur métier a été instrumentalisé à des fins politiques.

Newsletters