Politique

Ce qu'Emmanuel Macron a raté dans la crise des «gilets jaunes»

Temps de lecture : 2 min

Peut-il reprendre la main?

Troisième round pour les «gilets jaunes» ce samedi, avec une nouvelle manifestation à Paris, cette fois-ci après après avoir formulé des revendications et avoir été reçus, sous la forme d'une délégation de sept porte-parole, par le ministre de l'Écologie François de Rugy jeudi. La discussion avec Édouard Philippe s'est en revanche transformée en rendez-vous raté, ce vendredi. Emmanuel Macron a lâché un peu de lest en annonçant une taxe flottante, mais elle ne convainc pour l'instant personne.

Qu'est-ce que le président de la République n'a pas vu, pas compris? Comment en est-on arrivé à un tel face à face sans intermédiaire?

Carole Barjon, éditorialiste politique à l'Obs, Laurent Joffrin, directeur de publication de Libération, et Virginie Le Guay, cheffe-adjointe du service politique de Paris Match, en débattent dans «Politique», l'émission de Roselyne Febvre et de Jean-Marie Colombani sur France 24, en partenariat avec Slate.

Retrouvez «Politique» tous les jeudis à 16h10 sur France 24 et les vendredis après-midi sur Slate.fr.

Newsletters

Washington comprend enfin à quel point les choses pourraient mal tourner en Afghanistan

Washington comprend enfin à quel point les choses pourraient mal tourner en Afghanistan

Le plan d'évacuation des Afghans qui ont travaillé pour les Américains est le bienvenu, mais il ne constitue pas un vote de confiance dans l'avenir du pays.

Le mouvement antivax n'est pas qu'une dérive complotiste

Le mouvement antivax n'est pas qu'une dérive complotiste

[Chronique #17] On peut se moquer des anti-vaccins, mais il faut reconnaître dans leur mouvement une réaction de défense à l'égard d'un pouvoir et d'une parole frappés de soupçon.

Pegasus et coutume des réseaux sociaux

Pegasus et coutume des réseaux sociaux

Podcasts Grands Formats Séries
Slate Studio