Politique / Monde

L’Ukip se déchire sur la nomination de l’activiste d’extrême droite Tommy Robinson

Temps de lecture : 2 min

L’ancien dirigeant de l’English Defence League, conseillera le parti anti-immigration et eurosceptique sur «les gangs de viols et la réforme des prison».

Tommy Robinson encadré par des policiers britanniques lors d'une manifestation «Britain First» à Londres, le 4 avril 2017 | Daniel Leal-Olivas / AFP
Tommy Robinson encadré par des policiers britanniques lors d'une manifestation «Britain First» à Londres, le 4 avril 2017 | Daniel Leal-Olivas / AFP

Vous vous souvenez de Tommy Robinson? Cet ancien dirigeant de l’English Defence League (EDL), un mouvement d’extrême droite, avait été condamné à treize mois de prison pour outrage au tribunal en mai 2018, pour avoir menacé l’équité d’un procès (en résumé). Celui qui s’appelle en réalité Stephen Yaxley-Lennon va désormais conseiller l’Ukip, parti eurosceptique qui a mené la campagne du Brexit, sur «les gangs de viols et la réforme des prisons», rapporte CNN.

Un virage qui rapproche un peu plus le mouvement anglais de l’extrême droite.

Sauf que, techniquement, Tommy Robinson ne peut rejoindre l’Ukip car le parti interdit à toute personne ayant été membre de l’EDL de s’affilier. La décision concernant sa candidature au parti a été reportée au 29 mars, date à laquelle le Royaume-Uni aura quitté l'Union européenne.

Une nomination fortement critiquée par l’ancien dirigeant de l’Ukip et chantre du Brexit, Nigel Farage. «Cela va à l’encontre de tout ce que j’ai fait en tant que chef de parti. Nous allons parler de l’immigration et nous allons parler des formes extrêmes de l’islam. Mais nous le ferons comme un parti non-raciste et non-sectaire. Cette nomination fait un trou dans tout cela», a-t-il déclaré à la BBC.

Gerard Batten, l’actuel leader de l’Ukip, a rejeté les inquiétudes de Farage et des autres députés selon lesquelles l’Ukip devenait un parti islamophobe. «L’islamophobie est un mot inventé... Je n’ai pas une peur irrationnelle de l’Islam, pas plus que Tommy Robinson», a indiqué ce dernier. Au-delà de cette islamophobie, Tommy Robinson a déjà été reconnu coupable d’agression, d’utilisation de drogues et d’outrage à l’ordre public, à une fraude immobilière et à l’utilisation du passeport de quelqu’un d’autre pour se rendre aux États-Unis.

Farage a déclaré qu'il écrirait au comité exécutif national du parti pour demander un vote de censure contre la direction actuelle. «Nous pouvons avoir une dernière tentative pour nous débarrasser de quelqu'un qui, en tant que dirigeant, nous entraîne dans une direction honteuse», a-t-il conclu.

Newsletters

Covid-19: New York entre les mains d'Andrew Cuomo, nouveau héros des anti-Trump

Covid-19: New York entre les mains d'Andrew Cuomo, nouveau héros des anti-Trump

L'épidémie de coronavirus fait toujours la une aux États-Unis où on dénombre, à cette heure, 12.700 victimes dans le pays, dont presque la moitié dans l'État de New York (5.000), plus 1.200 dans l'État voisin du New Jersey. C'est sur la côte...

L'être, l'avoir et le pouvoir dans la crise

L'être, l'avoir et le pouvoir dans la crise

Dominique Strauss-Kahn livre son analyse des conséquences économiques et politiques de la crise provoquée par l'actuelle pandémie de Covid-19.

Aux origines du coronavirus

Aux origines du coronavirus

Au sommaire de cet épisode du Monde devant soi, l'épidémie de Covid-19. Cette semaine, nous allons remonter aux origines de la maladie avec le professeur Didier Sicard, médecin, spécialiste des maladies infectieuses et ancien président du Comité...

Newsletters