Parents & enfants / Santé

Le lait, allergie alimentaire la plus répandue chez les enfants en bas âge

Temps de lecture : 2 min

Un cas sur deux n'est pas diagnostiqué.

Un bébé boit du lait | Fred Dufour / AFP
Un bébé boit du lait | Fred Dufour / AFP

Si l'arachide a mauvaise presse dans le catalogue des allergies alimentaires, l'allergie la plus courante chez les enfants de moins de cinq ans concerne pourtant le lait. Selon une récente étude présentée à la rencontre scientifique annuelle du Collège américain d’allergie, d’asthme et d’immunologie (ACAAI), plus de 2% des enfants américains âgés de moins de cinq ans sont concernés, et 53% des enfants de moins d'un an présentant des allergies alimentaires sont allergiques au lait de vache.

Pourtant, cette allergie est mal diagnostiquée, et les parents ne sont pas préparés pour y faire face.

Diagnostiquer l'allergie

«Nous savons qu'il existe une confusion pour identifier ce qui constitue une réelle allergie au lait. Un enfant peut présenter une intolérance au lait que ses parents confondent avec une allergie au lait. Il est important que tout enfant soupçonné d'avoir une allergie au lait fasse confirmer cette allergie auprès d'un allergologue», a déclaré Ruchi Gupta, professeur de pédiatrie à la Northwestern school of medicine de Chicago et co-auteur de l'étude.

Différente de l'intolérance au lactose, l'allergie au lait se traduit surtout par des symptômes tels que l'urticaire, le resserrement de la gorge et des difficultés respiratoires, qui apparaissent rapidement après une exposition à l'allergène.

Selon Christopher Warren, second auteur de l'étude doctorant à l'école de médecine de l'université de Californie du Sud, «seulement 1% des enfants américains qui ont une allergie au lait sont diagnostiqués par un médecin».

Suivre un traitement adapté

Pour les chercheurs, il s'agit de réaliser un travail de sensibilisation afin que les cas soient identifiés et mieux traités.

«Une allergie alimentaire de n'importe quel type peut avoir un effet considérable sur un foyer, notamment sur le coût des aliments et la qualité de la vie. Un enfant allergique devrait recevoir des conseils sur la façon d'éviter le lait, mais aussi en ce qui concerne les restrictions alimentaires qui ne sont pas nécessaires», souligne Gupta.

L'étude, réalisée auprès de 52.000 foyers américains dont 38.000 avec enfants, révèle que seulement 26% des enfants allergiques au lait disposent d'une ordonnance pour un auto-injecteur d'épinéphrine, qui est un traitement d’urgence des réactions allergiques sévères.

Si l'allergie au lait de vache est relativement courante pendant la petite enfance, elle se résorbe à mesure que les années passent: parmi les enfants présentant des allergies alimentaires, le lait ne représente plus que 41% des cas pour les enfants âgé de 1 à 2 ans, 34% des enfants âgés de 3 à 5 ans et 15% des enfants âgés de 11 à 17 ans.

Slate.fr

Newsletters

Halloween est un désastre écologique

Halloween est un désastre écologique

Les Américain·es dépenseront 8,8 milliards de dollars cette année en bonbons, costumes et décorations jetables.

Les cours d'anglais ruinent-ils les chansons pop?

Les cours d'anglais ruinent-ils les chansons pop?

En théorie, elles sont plus sexy que les leçons de grammaire. En pratique, parfois beaucoup moins.

La santé mentale est aussi un facteur dans le choix d'avoir ou non des enfants

La santé mentale est aussi un facteur dans le choix d'avoir ou non des enfants

Pour les «childfree» qui invoquent des raisons d'ordre psychologique, c'est la double peine: aux injonctions de procréer s'ajoute le tabou des troubles mentaux.

Newsletters