Culture

Spiderman, Ghostbusters... des classiques du cinéma en 3-D dans votre salon

Slate.fr, mis à jour le 07.02.2010 à 11 h 36

Le recyclage fait partie de la panoplie nécessaire pour tenter de sauvegarder notre bonne vieille planète. Verre, papier, acier, etc... Tout est bon. Et voilà qu'Hollywood s'y met aussi. Vous pouvez objecter que ce n'est pas nouveau et que dans le cinéma, cela s'appelle des remakes. On prend un vieux film et on l'adapte au goût du jour. Ce n'est pas toujours une réussite, ni cinématographique, ni financière, alors la nouvelle invention des studios serait d'utiliser les succès d'antan et de les convertir en... version 3D et blu-ray.

C'est en tout cas que prévoit Sony. Ne chercher pas forcément une volonté culturelle derrière la tête de la Major. Au contraire, selon Reghardware, Sony souhaite convertir les vieux films pour booster l'intérêt du public pour la technologie 3D sur nos téléviseurs. Ce qui rappelle les tentatives de colorisation des classiques en noir&blanc pourrait débuter en avril prochain.

Il s'agit de profiter en effet de la vague 3D, bien portée par le succès d'Avatar et l'annonce de la retransmission de la coupe du Monde de foot en 3D. Le 30 décembre 2009, ESPN a en effet annoncé le lancement d'ESPN 3D, une chaîne nationale spécialisée dans la diffusion d'évènements sportifs filmés en direct et en trois dimensions. La chaîne commencera à émettre au mois de juin, avec le match d'ouverture de la Coupe du monde, qui opposera l'Afrique du Sud et le Mexique. En France, Canal Plus serait actuellement à pied d'oeuvre pour mettre en place une technique de diffusion 3D, bien qu'il soit «trop tôt pour envisager le lancement d'un programme ou d'une chaîne 3D» selon un porte-parole de la chaîne.

Les constructeurs assurent que les rendus sont impressionnants — Slate n'est pas forcément de cet avis — et qu'ils séduiront les consommateurs. Devant le ralentissement des ventes des téléviseurs à écrans plats, rappelle Numerama, «les constructeurs sont bien décidés à mettre le paquet pour faire que la 3D autrefois fantasmée devienne une réalité commerciale dès cette année.»

Reste qu'un technologie sans contenus n'est rien — «content is king» — et que la création de contenus 3D coûte cher. D'où l'idée de recycler les classiques de la 2D, en passant par des usines indiennes. Aucun titre du catalogue Sony n'a été annoncé mais Slashfilms s'attend à ce que des blockbusters comme Spider-Man, Ghostbusters, Men in Black, Gladiator fassent partie du lot. «Espérons, critique SlashFilms, que Sony mettra de l'argent dans la conversion de Ghostbusters, parce que sa récente sortie en Blu-ray était affreuse.

[Lire l'article complet sur RegHarware]

Slate.fr
Slate.fr (9125 articles)
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies pour réaliser des statistiques de visites, vous proposer des publicités adaptées à vos centres d’intérêt et nous suivre sur les réseaux sociaux. > Paramétrer > J'accepte